Connect with us

Bíblia BO1877

1 Reis 3

1 Or Salomon s’allia avec Pharaon, roi d’Egypte; et il épousa la fille de Pharaon qu’il amena dans la ville de David jusqu’à ce qu’il eût achevé de bâtir sa maison, et la maison de l’Eternel, et la muraille qu’il faisait faire tout autour de Jérusalem.

2 Le peuple sacrifiait seulement dans les hauts lieux, parce que jusqu’alors on n’avait point bâti de maison au nom de l’Eternel.

3 Et Salomon aima l’Eternel, et il se conduisit selon les ordonnances de David son père; mais il sacrifiait dans les hauts lieux et y faisait des parfums.

4 Le roi donc s’en alla à Gabaon pour y sacrifier, car c’était le plus considérable des hauts lieux, et Salomon offrit mille holocaustes sur l’autel qui était là.

5 Et l’Eternel apparut à Salomon à Gabaon en songe de nuit, et Dieu lui dit: Demande-moi ce que tu veux que je te donne.

6 Et Salomon répondit: Tu as eu une grande bienveillance pour ton serviteur David mon père, selon qu’il a marché en ta présence dans la vérité, dans la justice et dans la droiture de son cœur devant toi, et tu as toujours eu pour lui cette grande bienveillance, et tu lui as donné un fils, qui est assis sur son trône, comme il paraît aujourd’hui.

7 Et maintenant, ô Eternel mon Dieu, tu as fait régner ton serviteur en la place de David mon père, et je ne suis qu’un jeune garçon qui ne sait point comment il faut se conduire.

8 Et ton serviteur est au milieu du peuple que tu as choisi, qui est un grand peuple qui ne se peut compter ni nombrer à cause de sa multitude.

9 Donne donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple et pour discerner entre le bien et le mal; car qui pourrait juger ton peuple qui est en si grand nombre?

10 Et ces discours plurent à l’Eternel, de ce que Salomon lui avait fait cette demande.

11 Et Dieu lui dit: Parce que tu m’as fait cette demande, et que tu n’as demandé ni une longue vie, ni des richesses, ni la mort de tes ennemis, mais que tu as demandé de l’intelligence pour rendre la justice,

12 Voici, j’ai fait selon ta parole, je t’ai donné un cœur sage et intelligent, de sorte qu’il n’y en a point eu de pareil avant toi, et il n’y en aura point après toi qui te soit semblable.

13 Et même, je t’ai donné ce que tu n’as point demandé, savoir les richesses et la gloire; de sorte qu’entre les rois il n’y en a point eu qui soit tel que tu seras, pendant tous les jours de ta vie.

14 Et si tu marches dans mes voies, pour garder mes ordonnances et mes commandements, comme David ton père y a marché, je prolongerai aussi tes jours.

15 Alors Salomon se réveilla, et voilà le songe. Puis il vint à Jérusalem, et se tint devant l’arche de l’alliance de l’Eternel, et il offrit des holocaustes et des sacrifices de prospérités, et fit un festin à tous ses serviteurs.

16 Alors deux femmes débauchées vinrent vers le roi, et se présentèrent devant lui.

17 Et l’une de ces femmes-là dit: Hélas! mon seigneur, nous demeurions, cette femme-là et moi, dans une même maison, et j’ai accouché chez elle dans cette maison-là.

18 Le troisième jour après mon accouchement, cette femme a aussi accouché, et nous étions ensemble; il n’y avait aucun étranger avec nous dans cette maison-là, nous y étions seules nous deux.

19 Or, le fils de cette femme est mort pendant la nuit, parce qu’elle s’était couchée sur lui.

20 Mais elle s’est levée à minuit, et elle a pris mon fils, que j’avais près de moi, pendant que ta servante dormait, et elle l’a couché dans son sein, et elle a couché son fils mort dans mon sein.

21 Et m’étant levée le matin pour allaiter mon fils, j’ai trouvé qu’il était mort; mais l’ayant considéré avec attention le matin, j’ai trouvé que ce n’était point mon fils que j’avais enfanté.

22 Et l’autre femme répondit: Cela n’est point; mais celui qui vit est mon fils, et celui qui est mort est ton fils. Mais l’autre dit: Cela n’est point; mais celui qui est mort est ton fils, et celui qui vit est mon fils. C’est ainsi qu’elles parlaient devant le roi.

23 Et le roi dit: Celle-ci dit: Mon fils vit, et celui qui est mort est ton fils, et celle-là dit: Cela n’est point, maïs celui. qui est mort est ton fils, et celui qui vit est mon fils.

24 Alors le roi dit: Apportez-moi une épée; et on apporta une épée devant le roi.

25 Et le roi dit: Partagez en deux l’enfant qui vit, et donnez- en la moitié à l’une, et la moitié à l’autre.

26 Alors la femme dont le fils vivait, dit au roi( car ses entrailles furent émues de compassion envers son fils): Hélas! mon seigneur, qu’on donne à celle-ci l’enfant qui vit, et qu’on se garde bien de le faire mourir. Mais l’autre dit: Il ne sera ni à moi ni à toi; qu’on le partage.

27 Alors le roi répondit, et dit: Donnez à celle-ci l’enfant qui vit, et qu’on se garde de le faire mourir; celle-ci est la mère.

28 Et tout Israël ayant su le jugement qu’avait donné le roi, ils craignirent le roi, car ils reconnurent qu’il y avait en lui une sagesse divine pour rendre la justice.

Continuar Lendo