Connect with us

Bíblia BO1877

Gálatas 3

1 O Galates dépourvus de sens, qui vous a enchantés pour ne plus obéir à la vérité, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été si vivement dépeint, et comme l’eût été crucifié parmi vous?

2 Je ne vous ferai que cette seule question: Avez-vous reçu l’Esprit par les œuvres de la loi, ou par la prédication de la foi?

3 Avez-vous tellement perdu le sens, qu’après avoir commencé par l’Esprit vous finissiez maintenant par la chair?

4 Avez-vous tant souffert en vain? toutefois c’est en vain.

5 Celui donc qui vous communique l’Esprit, et qui fait des miracles parmi vous, le fait – il par les œuvres de loi, ou par la prédication de la foi?

6 Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice;

7 Sachez de même, que ceux qui ont la foi, sont les enfants d’Abraham.

8 Aussi l’Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les Gentils par la foi, a évangélisé par avance à Abraham, en lui disant : Toutes les nations seront bénies en toi.

9 Ainsi ceux qui croient, sont bénis avec Abraham qui a cru.

10 Car tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi, sont sous la malédiction, puisqu’il est écrit: Maudit est quiconque ne persévère dans toutes les choses qui sont écrites dans le livre de la loi, pour les faire.

11 Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela paraît, parce qu’il est dit que le juste vivra par la foi.

12 Or la loi ne justifie pas par la foi, mais elle dit que l’homme qui aura fait ces choses, vivra par elles.

13 Christ nous a rachetés de la malédiction de loi, ayant été fait malédiction pour nous; (car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois.)

14 Afin que la bénédiction promise à Abraham se répandît sur les Gentils par Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis.

15 Mes frères, je me servirai d’une comparaison tirée des usages des hommes: lorsqu’un contrat a été confirmé par un homme, personne ne le casse, ni n’y ajoute rien.

16 Or, les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il ne dit pas: et à ses postérités, comme s’il eût parlé de plusieurs; mais il dit comme parlant d’une seule: et à ta postérité, qui est Christ.

17 Voici donc ce que je dis: que l’alliance que Dieu a auparavant confirmée en Jésus -Christ, n’a pu être annulée, ni la promesse abolie par la loi, qui n’est venue que quatre cent trente ans après.

18 Car, si l’héritage est donné par la loi, il ne l’est plus par la promesse. Or, Dieu l’a donné à Abraham par la promesse.

19 A quoi donc sert la loi? Elle a été ajoutée à la promesse , à cause des transgressions, jusqu’à la venue de la postérité à qui la promesse avait été faite; et elle fut donnée par les anges, et par l’entremise d’un Médiateur.

20 Or le Médiateur ne l’est pas d’un seul, mais il n’y a qu’un seul Dieu.

21 La loi donc est-elle contraire aux promesses de Dieu? Nullement; car si la loi qui a été donnée eût pu donner la vie, la justice viendrait véritablement de la loi.

22 Mais l’Ecriture a tout renfermé dans le péché, afin que ce qui avait été promis, fût donné, par la foi en Jésus-Christ, à ceux qui croient.

23 Or, avant que la foi vînt, nous étions comme renfermés sous la garde de la loi, en attendant la foi qui devait être révélée.

24 Ainsi, la loi a été notre conducteur pour nous amener à Christ, afin que nous soyons justifiés par la foi.

25 Mais la foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce conducteur.

26 Car vous êtes tous enfants de Dieu par la foi en Jésus-Christ.

27 Car vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez été revêtus de Christ.

28 Il n’y a plus ni de Juif ni de Grec; il n’y a plus d’esclave ni de libre; il n’y a plus d’homme ni de femme; car vous n’êtes tous qu’un en Jésus-Christ.

29 Que si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, et les héritiers selon la promisse.

Continuar Lendo