Connect with us

Bíblia BO1877

Hebreus 12

1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetant tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe aisément, poursuivons constamment la course qui nous est proposée,

2 Regardant à Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, à cause de la joie qui lui était proposée, a souffert la croix, méprisant l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

3 C’est pourquoi, considérez bien celui qui a souffert une si grande contradiction des pécheurs, afin que vous ne vous abattiez pas en perdant courage.

4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en combattant contre le péché.

5 Et vous avez oublié l’exhortation qui vous dit, comme à des enfants de Dieu : Mon enfant, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds point courage, lorsqu’il te reprend;

6 Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il frappe de ses verges tous ceux qu’il reconnaît pour ses enfants.

7 Si vous souffrez le châtiment, Dieu vous traite comme ses enfants; car quel est l’enfant que son père ne châtie pas?

8 Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous les autres ont part, vous êtes donc des bâtards, et non des enfants légitimes .

9 Et puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous avons eu du respect pour eux , ne serons-nous pas beaucoup plus soumis au Père des esprits, pour avoir la vie?

10 Car quant à nos pères, ils nous châtiaient pour un eu de temps, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre profit, afin de nous rendre participants de sa sainteté.

11 Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non pas de joie; mais il produit ensuite un fruit paisible de justice à ceux qui ont été ainsi exercés.

12 Fortifiez donc vos mains qui sont affaiblies, et vos genoux qui sont relâchés;

13 Et faites à vos pieds un chemin droit, afin que ce qui cloche ne se dévoie pas tout à fait, mais que plutôt il se rétablisse

14 Recherchez la paix avec tout le monde, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur;

15 Prenant garde que personne ne se prive de la grâce de Dieu; et que quelque racine d’amertume poussant en haut, ne sous trouble, et que plusieurs n’en soient infectés.

16 Qu’il n’y ait point d’impur, ni de profane comme Esaü, qui, pour un mets, vendit son droit d’aînesse.

17 Car vous savez que même après cela, voulant hériter la bénédiction de son père , il fut rejeté, car il ne put trouver le moyen de le faire changer de résolution, quoiqu’il le demandât avec larmes.

18 Car vous ne vous êtes pas approchés de la montagne qu’on pouvait toucher avec la main, ni du feu brûlant, ni de la nuée épaisse, ni de l’obscurité, ni de la tempête,

19 Ni du bruit de la trompette, ni de la voix qui parlait, et qui était telle que ceux qui l’entendirent, prièrent que la parole ne leur fût plus adressée.

20 Car ils ne pouvaient supporter ce qui était ordonné, que si même une bête touchait la montagne, elle serait lapidée ou percée d’un dard.

21 Et ce qui paraissait était si terrible, que Moïse même dit: Je suis effrayé et tout tremblant.

22 Mais vous êtes venus à la montagne de Sion, à la cité du Dieu vivant, à la Jérusalem céleste, aux milliers d’anges;

23 A l’assemblée et à l’Eglise des premiers-nés, qui sont écrits dans les cieux; à Dieu qui est le juge de tous; aux esprits des justes qui sont parvenus à la perfection;

24 Et à Jésus, le Médiateur de la nouvelle alliance, et au sang de l’aspersion, qui prononce de meilleures choses que celui d’Abel.

25 Prenez garde de ne pas mépriser celui qui vous parle; car si ceux qui méprisaient celui qui parlait de la part de Dieu sur la terre, ne sont point échappés, nous serons punis beaucoup plus, si nous nous détournons de celui qui nous parle des cieux;

26 De qui la voix ébranla alors la terre, et qui maintenant a fait cette promesse. Encore une fois, j’ébranlerai non-seulement la terre, mais aussi le ciel.

27 Or, ces mots: Encore une fois, marquent l’abolition des choses muables, comme n’ayant été faites que pour faire place à celles qui sont immuables et qui subsisteront toujours .

28 C’est pourquoi, embrassant le royaume qui ne peut être ébranlé, conservons la grâce par laquelle nous puissions servir Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec respect et avec crainte;

29 Car notre Dieu est aussi un feu consumant.

Continuar Lendo