Connect with us

Bíblia BO1877

Isaías 47

1 Descends, sieds-toi sur la poussière, vierge, fille de Babylone, sieds-toi à terre, il n’y a plus de trône pour la fille des Caldéens; car on ne parlera plus de ta mollesse et de ta délicatesse.

2 Mets la main aux meules, et fais moudre la farine; découvre tes tresses, déchausse-toi, trousse-toi, passe les fleuves.

3 Ta honte sera découverte, même ton opprobre sera vu; je me vengerai de toi, et aucun homme n’intercédera pour toi.

4 Le nom de notre Rédempteur est : L’Eternel des armées, le Saint d’Israël.

5 Sieds-toi dans le silence, et entre dans les ténèbres, fille des Caldéens; car tu ne te feras plus appeler la souveraine des royaumes.

6 J’ai été dans une grande colère contre mon peuple; j’ai profané mon héritage, et je les ai livrés entre tes mains; mais tu n’as point usé de miséricorde envers eux; tu as cruellement appesanti ton joug sur le vieillard.

7 Et tu as dit: Je serai reine à toujours; tellement que tu n’as point mis ces choses-là dans ton cœur; tu n’as point pensé à ce qui t’arriverait un jour.

8 Maintenant donc, écoute ceci, toi , voluptueuse, qui habites en assurance, et qui dis en ton cœur: C’est moi, et il n’y en a point d’autre que moi; je ne demeurerai point veuve, et je ne saurai pas ce que c’est que d’être privée d’enfants.

9 C’est que ces deux choses t’arriveront en un moment, en un même jour, la privation d’enfants et le veuvage; elles viendront sur toi dans tout leur entier, à cause du grand nombre de tes enchantements, et de la multitude de tes enchanteurs.

10 Tu t’es confiée dans ta malice, et tu as dit: Il n’y a personne qui me voie. Ta sagesse et ta science, c’est ce qui t’a séduite, et tu as dit en ton cœur: C’est moi, et il n’y en a point d’autre que moi.

11 C’est pourquoi le mal viendra sur toi, et tu ne sauras pas quand il arrivera; et une affliction tombera sur toi, que tu ne pourras point détourner, et une désolation que tu n’auras pas prévue viendra subitement sur toi.

12 Viens maintenant avec tes enchanteurs, et avec le grand nombre de tes enchantements, auxquels tu t’es appliquée dès ta jeunesse; peut-être que tu en pourras tirer quelque profit, peut-être que tu en seras fortifiée.

13 Tu t’es lassée de la multitude des conseils que tu as demandés . Que ceux qui étudient le ciel, qui contemplent les étoiles et qui font leurs prédictions selon les lunes, paraissent maintenant, et qu’ils te délivrent de ce qui va t’arriver.

14 Voici, ils sont devenus comme de la paille; le feu les a brûlés, ils ne délivreront point leur âme de la violence de la flamme; il ne restera point de charbons pour se chauffer, ni de feu pour s’asseoir devant.

15 Tels deviendront ceux avec lesquels tu t’es fatiguée, et avec lesquels tu as trafiqué dès ta jeunesse; chacun s’est enfui de son côté, et il n’y en a point qui te délivre.

Continuar Lendo