Connect with us

Bíblia BO1877

Jó 32

1 Alors ces trois hommes là cessèrent de répondre à Job, parce qu’il croyait être juste.

2 Et Elihu, fils de Barakéel, Buzite, de la famille de Ram, se mit dans une fort grande colère contre Job, parce qu’il se justifiait soi-même devant Dieu.

3 Il se mit aussi en colère contre ses trois amis, parce qu’ils n’avaient pas trouvé de quoi répondre, et que, cependant, ils avaient condamné Job.

4 Et Elihu avait attendu avec Job qu’ils parlassent, parce qu’ils étaient plus âgés que lui.

5 Mais Elihu, voyant qu’il n’y avait aucune réponse dans la bouche de ces trois hommes, se mit fort en colère.

6 C’est pourquoi, Elihu, fils de Barakéel, Buzite, prit la parole et dit: Je suis moins âgé que vous, et vous êtes fort vieux; aussi j’ai craint, et je n’ai pas osé vous dire mon avis.

7 Je disais: Les jours parleront, et le grand nombre des années fera connaître la sagesse.

8 Mais, quoique l’esprit soit dans les hommes, c’est l’inspiration du Tout-Puissant qui les rend intelligents.

9 Les grands ne sont pas toujours sages, et les vieillards n’entendent pas toujours ce qui est juste.

10 C’est pourquoi je dis: Ecoute-moi, et je dirai aussi mon avis.

11 Voici, j’ai attendu que vous parlassiez; j’ai prêté l’oreille, jusqu’à ce que vous eussiez bien considéré et que vous eussiez bien examiné les discours de Job.

12 Je vous ai examinés; mais voilà, il n’y en a un d’entre vous qui ait convaincu Job, et qui ait répondu à ce qu’il a dit.

13 Afin que vous ne disiez pas: Nous avons trouvé la sagesse; c’est le Dieu fort qui le poursuit, et non pas un homme.

14 Ce n’est point contre moi qu’il a adressé ses discours; aussi je ne lui répondrai pas selon vos paroles.

15 Ils ont été étonnés; ils n’ont plus rien répondu; on leur a fait perdre la parole.

16 J’ai donc attendu jusqu’à ce qu’ils ne parlassent plus, mais parce qu’ils sont demeurés muets, et qu’ils n’ont plus répondu,

17 Je répondrai aussi ce que j’ai à dire à mon tour; j’en dirai aussi mon avis.

18 Car je suis gros de parler, et les pensées de mon cœur me pressent.

19 Voici, mon cœur est comme un vaisseau de vin qui n’a point d’air, il éclaterait comme des vaisseaux neufs.

20 Je parlerai donc, et je me soulagerai; j’ouvrirai mes lèvres, et je répondrai.

21 Qu’il ne m’arrive pas d’avoir acception de personnes; je ne me servirai point de mots couverts, en parlant à un homme.

22 Car je ne sais point user de mots couverts; celui qui m’a fait, ne m’enlèverait-il pas incontinent?

Continuar Lendo