Connect with us

Bíblia JND

Hebreus 3

1 C’est pourquoi, frères saints, participants à l’appel céleste, considérez l’apôtre et le souverain sacrificateur de notre confession, Jésus,

2 qui est fidèle à celui qui l’a établi, comme Moïse aussi [l’a été] dans toute sa maison*.

2 car nous aussi, nous avons été évangélisés de même que ceux-là ; mais la parole qu’ils entendirent ne leur servit de rien, n’étant pas mêlée avec de la foi dans ceux qui l’entendirent.

3 Car celui-là a été jugé digne d’une gloire d’autant plus grande que celle de Moïse, que celui qui a bâti la maison a plus d’honneur que la maison.

3 Car nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, comme il a dit : «Ainsi je jurai dans ma colère : S’ils entrent dans mon repos», bien que les œuvres* aient été faites dès la fondation du monde.

4 Car toute maison est bâtie par quelqu’un ; mais celui qui a bâti toutes choses, est Dieu*.

4 Car il a dit ainsi quelque part touchant le septième jour : «Et Dieu se reposa de toutes ses œuvres au septième jour» [Genèse 2:2] ;

5 Et Moïse a bien été fidèle dans toute sa maison, comme serviteur, en témoignage des choses qui devaient être dites ;

5 et encore dans ce passage : «S’ils entrent dans mon repos !»

6 mais Christ, comme Fils, sur sa maison ; et nous sommes sa maison, si du moins nous retenons ferme jusqu’au bout la confiance et la gloire de l’espérance.

6 Puisqu’il reste donc que quelques-uns y entrent, et que ceux qui auparavant avaient été évangélisés ne sont pas entrés à cause de leur désobéissance,

7 C’est pourquoi, — comme dit l’Esprit Saint : «Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,

7 encore une fois il détermine un certain jour, disant, en David*, si longtemps après : «Aujourd’hui», comme il a été dit auparavant : «Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs».

8 n’endurcissez pas vos cœurs comme dans l’irritation au jour de la tentation dans le désert,

8 Car si Josué leur avait donné le repos, il n’aurait pas parlé après cela d’un autre jour.

9 où vos pères m’ont tenté en m’éprouvant, et ont vu mes œuvres durant quarante ans.

9 Il reste donc un repos sabbatique pour le peuple de Dieu.

10 C’est pourquoi j’ai été indigné contre cette génération, et j’ai dit : Ils s’égarent toujours dans leur cœur et ils n’ont point connu mes voies.

10 Car celui qui est entré dans son repos, lui aussi s’est reposé de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes propres.

11 Ainsi je jurai dans ma colère : S’ils entrent dans mon repos !»*[Psaume 95:7-11].

11 Appliquons-nous donc à entrer dans ce repos-là, afin que personne ne tombe en imitant une semblable désobéissance*.

12 Prenez garde*, frères, qu’il n’y ait en quelqu’un de vous un méchant cœur d’incrédulité, en ce qu’il abandonne le Dieu vivant ;

12 Car la parole de Dieu est vivante et opérante, et plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants, et atteignant jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; et elle discerne les pensées et les intentions du cœur.

13 mais exhortez-vous* l’un l’autre chaque jour, aussi longtemps qu’il est dit : «Aujourd’hui», afin qu’aucun d’entre vous ne s’endurcisse par la séduction du péché.

13 Et il n’y a aucune créature qui soit cachée devant lui*, mais toutes choses sont nues et découvertes aux yeux de celui à qui nous avons affaire.

14 Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, si du moins nous retenons ferme jusqu’au bout le commencement de notre* assurance, selon** qu’il est dit :

14 Ayant donc un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, tenons ferme [notre] confession ;

15 «Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs, comme dans l’irritation». (Car qui sont ceux qui, l’ayant entendu, l’irritèrent ?

15 car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse sympathiser à nos infirmités, mais [nous en avons un qui a été] tenté en toutes choses comme nous*, à part le péché.

16 Mais [est-ce que ce ne furent] pas tous ceux qui sont sortis d’Égypte par Moïse ?

16 Approchons-nous donc avec confiance du trône de la grâce, afin que nous recevions miséricorde et que nous trouvions grâce pour [avoir du] secours au moment opportun.

17 Et contre lesquels fut-il indigné durant quarante ans ? N’est-ce pas contre ceux qui ont péché et dont les corps sont tombés dans le désert ?

18 Et auxquels jura-t-il qu’ils n’entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui ont désobéi* ?

19 Et nous voyons qu’ils n’y purent entrer à cause de [l’]incrédulité). —

Continuar Lendo