Connect with us

Bíblia JND

Jó 6

1 Et Job répondit et dit :

2 et si on mettait toute* ma calamité dans la balance !

3 Car maintenant elle pèserait plus que le sable des mers ; c’est pourquoi mes paroles sont outrées ;

4 Car les flèches du Tout-puissant sont en moi, leur venin boit mon esprit ; les frayeurs de #Dieu se rangent en bataille contre moi.

5 L’âne sauvage brait-il auprès de l’herbe ? Le bœuf mugit-il auprès de son fourrage ?

6 Ce qui est insipide, le mange-t-on sans sel ? Y a-t-il de la saveur dans le blanc d’un œuf ?

7 Ce que mon âme refusait de toucher est comme* ma dégoûtante nourriture.

8 Oh ! si ma demande s’accomplissait, et si #Dieu m’accordait mon désir,

9 S’il plaisait à #Dieu de m’écraser, de lâcher sa main et de me retrancher !

10 Alors il y aurait encore pour moi une consolation, et, dans la douleur qui ne m’épargne pas, je me réjouirais de ce que je* n’ai pas renié les paroles du Saint.

11 Quelle est ma force pour que j’attende, et quelle est ma fin pour que je patiente ?

12 Ma force est-elle la force des pierres ? Ma chair est-elle d’airain ?

13 N’est-ce pas qu’il n’y a point de secours en moi, et que toute capacité est chassée loin de moi ?

14 À celui qui est défaillant est due la miséricorde de la part de son ami, sinon il abandonnera la crainte du Tout-Puissant.

15 Mes frères m’ont trahi comme un torrent, comme le lit des torrents qui passent,

16 Qui sont troubles à cause des glaces, dans lesquels la neige se cache ;

17 Au temps où ils se resserrent* ils tarissent, quand la chaleur les frappe ils disparaissent de leur lieu :

18 Ils serpentent dans les sentiers de leur cours, ils s’en vont dans le désert, et périssent.

19 Les caravanes de Théma les cherchaient du regard, les voyageurs de Sheba s’attendaient à eux ;

20 Ils ont été honteux de leur confiance ; ils sont venus là, et ont été confondus.

21 De même maintenant vous n’êtes rien ; vous avez vu un objet de terreur, et vous vous êtes effrayés.

22 Ai-je dit : Donnez-moi, et de votre richesse faites-moi des présents,

23 Et délivrez-moi de la main de l’oppresseur, et rachetez-moi de la main des terribles ?

24 Enseignez-moi, et je me tairai ; et faites-moi comprendre en quoi je me trompe.

25 Combien sont puissantes les paroles justes ! Mais la censure de votre part que reprend-elle ?

26 Songez-vous à censurer des discours ? Mais les paroles d’un désespéré ne sont faites que pour le vent.

27 Certes, vous tombez sur l’orphelin, et vous creusez [une fosse] pour votre ami.

28 Et maintenant, si vous voulez, regardez-moi ; vous mentirais-je donc en face ?

29 Revenez, je vous prie ; qu’il n’y ait pas d’injustice ; oui, revenez encore : ma justice sera là.

30 Y a-t-il de l’iniquité en ma langue ? Mon palais ne discernerait-il pas la méchanceté ?

Continuar Lendo