Connect with us

Bíblia KJF

Hebreus 12

1 C’est pourquoi, voyant que nous aussi, sommes environnés d’un si grand nuage de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si aisément, et courons avec patience la course qui est devant nous,

2 Regardant à Jésus, l’auteur et le finisseur de notre foi, lequel pour la joie qui était placée devant lui, a enduré la croix, méprisant la honte, et est assis à la main droite du trône de Dieu.

3 C’est pourquoi, considérez celui qui a enduré une telle contradiction de la part des pécheurs contre lui-même, de peur que vous ne vous lassiez, et que vous perdiez courage dans vos cerveaux.

4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en combattant contre le péché.

5 Et vous avez oublié l’exhortation qui s’adresse à vous comme à des enfants: Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds pas courage, quand tu es repris par lui;

6 Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il fouette tout fils qu’il reçoit.

7 Si vous endurez le châtiment, Dieu se comporte envers vous comme envers des fils; car quel est le fils dont le père ne châtie pas?

8 Mais si vous êtes sans châtiment, auquel tous ont part, alors vous êtes des bâtards, et pas des fils.

9 De plus, nous avons eu les pères de notre chair qui nous ont corrigés, et nous les avons respecté ne serons-nous pas beaucoup plus soumis au Père des esprits, et vivrons?

10 Car en vérité ils nous châtiaient un peu de temps, comme ils le trouvaient bon; mais lui [nous châtie] pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.

11 Or tout châtiment sur le moment ne semble pas être [un sujet] de joie, mais de tristesse; mais ensuite il produit un fruit paisible de droiture à ceux qui sont exercés par ce moyen.

12 C’est pourquoi relevez [vos] mains défaillantes, et [vos] genoux affaiblis;

13 Et faites prendre à vos pieds des sentiers droits, de peur que ce qui est boiteux ne dévie pas du chemin, mais qu’il soit plutôt guéri.

14 Poursuivez la paix avec tous, et la sainteté, sans laquelle personne ne verra le Seigneur;

15 Veillant de peur que quelqu’un ne manque de la grâce de Dieu; de peur que quelque racine d’amertume, en jaillissant, ne vous trouble, et que par elle beaucoup ne soient souillés;

16 De peur qu’il n’y ait quelque fornicateur, ou profane comme Esau (Esaü), qui, pour un morceau de viande vendit son droit d’aînesse.

17 Car vous savez comment après, lorsqu’il voulut hériter de la bénédiction, il fut rejeté, car il ne trouva pas de lieu à la repentance, quoiqu’il l’ait recherchée avec larmes.

18 Car vous n’êtes pas venus au mont qui peut être touché, et qui brûlait par le feu, ni à l’obscurité, ni aux ténèbres, ni à la tempête,

19 Ni au son de la trompette, ni à la voix des paroles, une telle voix que ceux qui l’entendaient, prièrent que la parole ne leur soit plus adressée.

20 (Car ils ne pouvaient endurer ce qui était commandé: Si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée, ou percée d’un dard.

21 Et ce spectacle était si terrible, que Moïse dit: Je suis extrêmement effrayé et tout tremblant);

22 Mais vous êtes venus au mont Sion, et à la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, et au nombre innombrable d’anges,

23 À l’assemblée et à l’église des premiers-nés, qui sont écrits dans le ciel, et à Dieu, le juge de tous, et aux esprits des hommes justes perfectionnés,

24 Et à Jésus, le médiateur de la nouvelle alliance, et au sang d’aspersion, qui parle de meilleures choses que celui d’Abel.

25 Prenez garde que vous ne refusiez pas celui qui parle. Car s’ils n’ont pas échappé, ceux qui refusèrent celui qui parlait sur la terre combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du ciel;

26 Dont la voix secoua alors la terre; mais maintenant il a promis, disant: Encore une fois je secouerai non seulement la terre, mais aussi le ciel.

27 Et cette parole: Encore une fois, signifient la suppression des choses qui sont ébranlées, comme ayant été faites, pour que les choses qui ne peuvent pas être ébranlées demeurent.

28 C’est pourquoi, recevant un royaume qui ne peut être ébranlé, ayons la grâce par laquelle nous puissions servir Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec révérence et une pieuse crainte;

29 Car notre Dieu un feu consumant.

Continuar Lendo