Connect with us

Bíblia KJF

Jeremias 11

1 La parole qui vint à Jeremiah (Jérémie), [de la part] du SEIGNEUR, disant:

2 Entendez les paroles de cette alliance, et parlez aux hommes de Judah et aux habitants de Jérusalem.

3 Et tu leur diras: Ainsi dit le SEIGNEUR Dieu d’Israël: Maudit soit l’homme qui n’obéit pas les paroles de cette alliance,

4 Que j’ai commandée à vos pères le jour que je les ai fait sortir du pays d’Égypte, de la fournaise de fer, disant: Obéissez ma voix, et faites-les [choses] selon tout ce que je vous commande, ainsi vous serez mon peuple et je serai votre Dieu;

5 Afin que je puisse accomplir le serment que j’ai juré à vos pères, de leur donner un pays où coulent le lait et le miel, comme il parait aujourd’hui. Puis je répondis et dis: Ainsi soit-il, ô SEIGNEUR.

6 Puis le SEIGNEUR me dit: Proclame toutes ces paroles dans les villes de Judah et dans les rues de Jérusalem, disant: Entendez les paroles de cette alliance, et faites-les.

7 Car j’ai protesté expressément à vos pères, au jour que je les ai fait monter du pays d’Égypte et même jusqu’à ce jour, me levant de bonne heure et protestant, disant: Obéissez ma voix.

8 Mais ils n’ont pas obéi, et n’ont pas incliné leur oreille; mais ils ont marché chacun selon l’imagination de son mauvais cœur, c’est pourquoi je ferai venir sur eux toutes les paroles de cette alliance, que je leur avais commandé de faire et qu’ils n’ont pas faite.

9 Et le SEIGNEUR me dit: Il y a une conspiration parmi les hommes de Judah et parmi les habitants de Jérusalem.

10 Ils sont retournés aux iniquités de leurs ancêtres qui ont refusé d’entendre mes paroles, et ils sont allés après d’autres dieux pour les servir. La maison d’Israël et la maison de Judah ont rompu mon alliance, que j’avais faite avec leurs pères.

11 C’est pourquoi, ainsi dit le SEIGNEUR: Voici, je vais faire venir sur eux un mal duquel ils ne pourront s’échapper; et ils auront beau crier vers moi, je ne les écouterai pas.

12 Et les villes de Judah et les habitants de Jérusalem s’en iront, et crieront aux dieux auxquels ils offrent de l’encens; mais ils ne les sauveront pas du tout au temps de leur détresse.

13 Car selon le nombre de tes villes sont tes dieux, ô Judah, et selon le nombre des rues de Jérusalem, vous avez dressé des autels à cette honteuse chose, c’est-à-dire des autels pour brûler de l’encens à Baal.

14 C’est pourquoi ne prie pas pour ce peuple, n’élève pas non plus pour eux ni cri, ni prière; car je ne les entendrai pas, lorsqu’ils crieront vers moi à cause de leur détresse.

15 Qu’est-ce que mon bien-aimé a à faire dans ma maison, puisqu’elle se livre avec beaucoup, à l’impudicité, et la sainte chair est passée loin de toi? Quand tu fais mal, alors tu te réjouis.

16 Le SEIGNEUR appelait ton nom: Un olivier verdoyant, beau, et d’un fruit délicieux; mais au bruit d’un grand tumulte il y a allumé le feu, et ses branches sont cassées.

17 Car le SEIGNEUR des armées, qui t’a plantée, a prononcé le mal contre toi, à cause du mal de la maison d’Israël et de la maison de Judah, qu’ils ont commis contre eux-mêmes, jusqu’à me provoquer au courroux en offrant de l’encens à Baal.

18 Et le SEIGNEUR m’en a donné la connaissance, et je l’ai su; alors tu m’as montré leurs actions.

19 Mais moi, comme un agneau, ou [comme] un bœuf qui est mené à l’abattoir, je ne savais pas qu’ils méditaient des stratagèmes contre moi, disant: Détruisons l’arbre avec son fruit, et retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on ne se souvienne plus de son nom.

20 Mais toi, ô SEIGNEUR des armées, qui juges droitement, qui sondes les reins et le cœur, fais que je voie ta vengeance sur eux; car je t’ai exposé ma cause.

21 C’est pourquoi, ainsi dit le SEIGNEUR: au sujet des hommes d’Anathoth, qui cherchent ta vie, disant: Ne prophétise pas au nom du SEIGNEUR, afin que tu ne meures pas par notre main;

22 C’est pourquoi, ainsi dit le SEIGNEUR des armées: Voici, je vais les punir; les jeunes hommes mourront par l’épée; leurs fils et leurs filles mourront par la famine.

23 Et il ne restera rien d’eux; car je ferai venir le mal sur les hommes d’Anathoth, c’est-à-dire l’année de leur visitation.

Continuar Lendo