Connect with us

Bíblia MACH2012

Gênesis 40

1 Après ces choses, il arriva que l’intendant du roi d’Égypte et le boulanger offensèrent leur seigneur, le roi d’Égypte.

1 Et il arriva, au bout de deux ans, que Pharaon eut un songe; et voici, il se tenait près du fleuve.

2 Et Pharaon se mit en colère contre ses deux officiers, contre le chef intendant et le chef boulanger;

2 Et voici que du fleuve montaient sept vaches belles et grasses, et elles paissaient dans le marécage.

3 Et il les fit mettre en prison dans la maison du chef des gardes, dans la forteresse, lieu où Joseph était enfermé.

3 Et voici, sept autres vaches laides et maigres, montaient du fleuve après elles, et elles se tinrent auprès des autres vaches sur le bord du fleuve.

4 Et le chef des gardes établit Joseph auprès d’eux, et il les servait; et ils furent quelque temps en prison.

4 Et les vaches laides et maigres dévorèrent les sept vaches belles et grasses. Et Pharaon s’éveilla.

5 Et tous les deux eurent un songe, chacun le sien, dans une même nuit, chacun un songe d’une signification particulière, tant l’intendant que le boulanger du roi d’Égypte qui étaient enfermés dans la forteresse.

5 Et il s’endormit et songea une seconde fois. Et voici sept épis gras et beaux poussaient sur une même tige.

6 Et Joseph, venant vers eux le matin, les regarda, et voici, ils étaient tristes.

6 Puis, voici, sept épis maigres et brûlés par le vent d’Orient germaient après ceux-là.

7 Et il interrogea ces officiers de Pharaon, qui étaient avec lui en prison dans la maison de son maître, et leur dit: Pourquoi avez-vous mauvais visage aujourd’hui?

7 Et les épis maigres engloutirent les sept épis gras et pleins; et Pharaon s’éveilla, et voici, c’était un songe.

8 Et ils lui répondirent: Nous avons fait un songe, et il n’y a personne qui l’interprète. Et Joseph leur dit: Les interprétations n’appartiennent-elles pas à Dieu? Racontez-moi vos songes, je vous prie.

8 Et sur le matin son esprit était agité; et il envoya appeler tous les magiciens et tous les sages d’Égypte, et Pharaon leur raconta ses songes; mais il n’y eut personne qui les lui interpréta.

9 Et le chef intendant raconta son songe à Joseph, et lui dit: Je songeais, et voici, un cep était devant moi;

9 Alors le chef intendant parla à Pharaon, en disant: Je vais rappeler aujourd’hui mes fautes.

10 Et ce cep avait trois sarments. Or, il semblait qu’il poussait; sa fleur sortit, et ses grappes donnèrent des raisins mûrs.

10 Lorsque Pharaon se mit en colère contre ses serviteurs, et me fit mettre en prison, dans la maison du chef des gardes, moi et le chef boulanger.

11 Et la coupe de Pharaon était dans ma main; et je pris les raisins, et je les pressai dans la coupe de Pharaon, et je mis la coupe dans la main de Pharaon.

11 Alors nous avions fait, lui et moi, un songe dans une même nuit; et chacun de nous reçut une explication en rapport avec le songe qu’il avait eu.

12 Et Joseph lui dit: En voici l’interprétation: Les trois sarments sont trois jours.

12 Or, il y avait là avec nous un jeune homme hébreu, serviteur du chef des gardes; et nous lui avons raconté nos songes, et il nous les interpréta; il donna à chacun une interprétation d’après son songe.

13 Dans trois jours, Pharaon élèvera ta tête, et te rétablira dans ta charge, et tu mettras la coupe de Pharaon dans sa main, comme tu le faisais auparavant, lorsque tu étais son intendant.

13 Et la chose arriva comme il nous l’avait interprétée: le roi me rétablit dans ma place, et fit pendre l’autre.

14 Mais souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et use de bonté envers moi, je te prie; fais mention de moi à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison.

14 Alors Pharaon envoya appeler Joseph, et on le fit sortir en hâte de la prison; on le rasa, on le fit changer de vêtements, et il vint vers Pharaon.

15 Car, certainement, j’ai été enlevé du pays des Hébreux, et ici non plus je n’ai rien fait pour qu’on me mît dans cette fosse.

15 Et Pharaon dit à Joseph: J’ai fait un songe, et il n’y a personne qui l’interprète. Or, j’ai entendu dire que tu n’as qu’à entendre un songe pour l’interpréter.

16 Alors le chef boulanger, voyant que Joseph avait interprété en bien, lui dit: Moi aussi je songeais, et voici, j’avais trois corbeilles de pain blanc sur la tête;

16 Et Joseph répondit à Pharaon, en disant: Ce n’est pas moi, c’est Dieu qui répondra touchant la prospérité de Pharaon.

17 Et dans la plus haute corbeille il y avait pour Pharaon de toutes sortes de mets cuits; et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille qui était sur ma tête.

17 Et Pharaon dit à Joseph: Dans mon songe, voici, je me tenais sur le bord du fleuve.

18 Et Joseph répondit, et dit: En voici l’interprétation: Les trois corbeilles sont trois jours.

18 Et voici que du fleuve montaient sept vaches grasses et belles, et elles paissaient dans le marécage.

19 Dans trois jours, Pharaon élèvera ta tête de dessus toi, et te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront ta chair sur toi.

19 Et voici, sept autres vaches montaient après elles, chétives, et très laides, et décharnées; je n’en ai jamais vu de semblables en laideur dans tout le pays d’Égypte.

20 Et le troisième jour, jour de la naissance de Pharaon, il fit un festin à tous ses serviteurs, et il éleva la tête du chef intendant et du chef boulanger, au milieu de ses serviteurs:

20 Et les vaches décharnées et laides dévorèrent les sept premières vaches grasses,

21 Il rétablit le chef intendant dans son office d’intendant, afin qu’il mît la coupe dans la main de Pharaon;

21 Qui entrèrent dans leur ventre sans qu’il parût qu’elles y fussent entrées, et elles étaient aussi laides qu’au commencement.

22 Mais il fit pendre le chef boulanger; comme Joseph le leur avait déclaré.

22 Alors je me réveillai. Je vis encore en songeant, et sept épis pleins et beaux poussaient sur une même tige.

23 Or, le chef intendant ne se souvint point de Joseph; mais il l’oublia.

23 Puis, voici, sept épis stériles, maigres et brûlés par le vent d’Orient, germaient après ceux-là.

24 Et les épis maigres engloutirent les sept beaux épis. Et je l’ai dit aux magiciens; mais nul ne me l’explique.

25 Et Joseph répondit à Pharaon: Ce qu’a songé Pharaon est une seule chose; Dieu a déclaré à Pharaon ce qu’il va faire.

26 Les sept belles vaches sont sept ans; et les sept beaux épis sont sept ans; c’est un même songe.

27 Et les sept vaches décharnées et laides, qui montaient après celles-là sont sept ans, et les sept épis vides, brûlés par le vent d’Orient, seront sept ans de famine.

28 C’est ce que j’ai dit à Pharaon: Dieu a fait voir à Pharaon ce qu’il va faire.

29 Voici, il va venir sept années de grande abondance dans tout le pays d’Égypte.

30 Mais elles seront suivies de sept ans de famine; et toute cette abondance sera oubliée dans le pays d’Égypte, et la famine consumera le pays.

31 Et l’abondance ne paraîtra plus dans le pays, à cause de cette famine qui viendra après; car elle sera très grande.

32 Et quant à ce que le songe s’est reproduit deux fois pour Pharaon, c’est que la chose est arrêtée de Dieu, et que Dieu se hâte de l’accomplir.

33 Or, maintenant, que Pharaon choisisse un homme entendu et sage, et qu’il l’établisse sur le pays d’Égypte.

34 Que Pharaon établisse et institue des commissaires sur le pays, et qu’il prenne le cinquième du revenu du pays d’Égypte, durant les sept années d’abondance.

35 Et qu’ils rassemblent tous les vivres de ces bonnes années qui viennent, et qu’ils amassent du froment sous la main de Pharaon, des vivres dans les villes, et qu’ils les gardent.

36 Et ces vivres seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui seront au pays d’Égypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine.

37 Et ce discours plut à Pharaon, et à tous ses serviteurs.

38 Et Pharaon dit à ses serviteurs: Trouverions-nous un homme comme celui-ci, qui a l’Esprit de Dieu?

39 Et Pharaon dit à Joseph: Puisque Dieu t’a fait connaître tout ceci, nul n’est entendu, ni sage autant que toi.

40 C’est toi qui seras sur ma maison, et tout mon peuple obéira à ta bouche. Je serai seulement plus grand que toi par le trône.

41 Puis Pharaon dit à Joseph: Regarde, je t’établis sur tout le pays d’Égypte.

42 Alors Pharaon ôta son anneau de sa main, et le mit à la main de Joseph; et il le fit revêtir d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou.

43 Et il le fit monter sur son second char; et l’on criait devant lui: A genoux! Et il l’établit sur tout le pays d’Égypte.

44 Et Pharaon dit à Joseph: Je suis Pharaon! et sans toi nul ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d’Égypte.

45 Et Pharaon appela Joseph du nom de Tsophnath-Panéach (révélateur de secrets), et il lui donna pour femme Asnath, fille de Potiphéra, prêtre d’On (Héliopolis). Et Joseph alla visiter le pays d’Égypte.

46 Or, Joseph était âgé de trente ans, quand il se présenta devant Pharaon, roi d’Égypte. Joseph sortit donc de devant Pharaon, et parcourut tout le pays d’Égypte.

47 Et la terre rapporta à pleines mains durant les sept années d’abondance.

48 Et Joseph rassembla tous les vivres des sept années, qu’il y eut au pays d’Égypte; et il mit les vivres dans les villes; il mit dans l’intérieur de chaque ville les vivres du territoire qui l’environnait.

49 Et Joseph amassa une grande quantité de froment, comme le sable de la mer; tellement qu’on cessa de le compter, parce qu’il était sans nombre.

50 Or, avant qu’arrivât l’année de famine, il naquit à Joseph deux fils, qu’Asnath, fille de Potiphéra, prêtre d’On, lui enfanta.

51 Et Joseph nomma le premier-né Manassé (celui qui fait oublier); car Dieu, dit-il, m’a fait oublier toute ma peine, et toute la maison de mon père.

52 Et il nomma le second Éphraïm (double fécondité); car Dieu, dit-il, m’a rendu fécond dans le pays de mon affliction.

53 Alors finirent les sept années de l’abondance qu’il y eut au pays d’Égypte.

54 Et les sept années de famine commencèrent à venir, comme Joseph l’avait dit. Et la famine fut dans tous les pays; mais dans tout le pays d’Égypte il y avait du pain.

55 Ensuite tout le pays d’Égypte fut affamé; et le peuple cria à Pharaon pour avoir du pain. Et Pharaon répondit à tous les Égyptiens: Allez à Joseph; faites ce qu’il vous dira.

56 La famine fut donc sur toute la surface du pays, et Joseph ouvrit tous les greniers et vendit du blé aux Égyptiens. Et la famine fut grande au pays d’Égypte.

57 Et de tous les pays on venait en Égypte, pour acheter du blé à Joseph; car la famine était grande par toute la terre.

Continuar Lendo