1. Alors l'Eternel répondit à Job du milieu d'un tourbillon, et lui dit :

2. Qui est celui-ci qui obscurcit le conseil par des paroles sans science?

3. Ceins maintenant tes reins comme un vaillant homme, et je t'interrogerai, et tu me feras voir quelle est ta science.

4. Où étais-tu quand je fondais la terre? dis-le-moi, si tu as de l'intelligence.

5. Qui est-ce qui en a réglé les mesures? le sais-tu? ou qui est-ce qui a appliqué le niveau sur elle?

6. Sur quoi sont plantés ses pilotis, ou qui est celui qui a posé la pierre angulaire pour la soutenir.

7. Quand les étoiles du matin se réjouissaient ensemble, et que les fils de Dieu chantaient en triomphe?

8. Qui est-ce qui a renfermé la mer dans ses bords, quand elle fut tirée de la matrice, [et] qu'elle en sortit?

9. Quand je mis la nuée pour sa couverture, et l'obscurité pour ses langes?

10. Et que j'établis sur elle mon ordonnance, et lui mis des barrières et des portes?

11. Et lui dis : Tu viendras jusque là, et tu ne passeras point plus avant, et ici s'arrêtera l'élévation de tes ondes.

12. As-tu, depuis que tu es au monde, commandé au point du jour; et as-tu montré à l'aube du jour le lieu où elle doit se lever?

13. Afin qu'elle saisisse les extrémités de la terre, et que les méchants se retirent à l'écart,

14. Et qu'elle prenne une nouvelle forme, comme une argile figurée; et que [toutes choses y] paraissent comme avec de [nouveaux] habits,

15. Et que la clarté soit défendue aux méchants, et que le bras élevé soit rompu?

16. Es-tu venu jusqu'aux gouffres de la mer, et t'es-tu promené au fond des abîmes?

17. Les portes de la mort se sont-elles découvertes à toi? as-tu vu les portes de l'ombre de la mort?

18. As-tu compris toute l'étendue de la terre? si tu l'as toute connue, montre-le.

19. En quel endroit se tient la lumière, et où est le lieu des ténèbres?

20. Que tu ailles prendre l'une et l'autre en son quartier, et que tu saches le chemin de leur maison?

21. Tu le sais; car alors tu naquis, et le nombre de tes jours est grand.

22. Es-tu entré dans les trésors de la neige? As-tu vu les trésors de la grêle,

23. Laquelle je retiens pour le temps de l'affliction, et pour le jour du choc et du combat?

24. Par quel chemin se partage la lumière, [et par quelle voie] le vent d'Orient se répand-il sur la terre?

25. Qui est-ce qui a ouvert les conduits aux inondations, et le chemin à l'éclair des tonnerres,

26. Pour faire pleuvoir sur une terre où il n'y a personne, et sur le désert où il ne demeure aucun homme.

27. Pour arroser abondamment les lieux solitaires et déserts, et pour faire pousser le germe de l'herbe?

28. La pluie n'a-t-elle point de père? ou qui est-ce qui produit les gouttes de la rosée?

29. Du ventre de qui sort la glace? et qui est-ce qui engendre le frimas du ciel?

30. Les eaux se cachent étant durcies comme une pierre, et le dessus de l'abîme se prend.

31. Pourrais-tu retenir les délices de la Poussinière, ou faire lever les tempêtes [qu'excite] la constellation d'Orion?

32. Peux-tu faire lever en leur temps les signes du Zodiaque? et conduire la petite Ourse avec les étoiles?

33. Connais-tu l'ordre des cieux, et disposeras-tu de leur gouvernement sur la terre?

34. Crieras-tu à haute voix à la nuée, afin qu'une abondance d'eaux t'arrose?

35. Enverras-tu les foudres de sorte qu'elles partent, et te disent : Nous voici?

36. Qui est-ce qui a mis la sagesse dans les reins? ou qui a donné au cœur l'intelligence?

37. Qui est-ce qui a assez d'intelligence pour compter les nuées, et pour placer les outres des cieux,

38. Quand la poudre est détrempée par les eaux qui l'arrosent, et que les fentes [de la terre] viennent à se rejoindre?

1. Chasseras-tu de la proie pour le vieux lion, et rassasieras-tu les lionceaux qui cherchent leur vie,

2. Quand ils se tapissent dans leurs antres, et qu'ils se tiennent dans leurs forts aux aguets?

3. Qui est-ce qui apprête la nourriture au corbeau, quand ses petits crient au [Dieu] Fort, et qu'ils vont errants, parce qu'ils n'ont point de quoi manger?

4. Sais-tu le temps auquel les chamois des rochers font leurs petits? As-tu observé quand les biches faonnent?

5. Compteras-tu les mois qu'elles achèvent leur portée, et sauras-tu le temps auquel elles feront leurs petits,

6. Et qu'elles se courberont pour mettre bas leurs petits, [et] qu'elles se délivreront de leurs douleurs?

7. Leurs fans se portent bien, ils croissent dans les blés; ils s'écartent, et ne retournent plus vers elles.

8. Qui est-ce qui a laissé aller libre l'âne sauvage, et qui a délié les liens de l'âne farouche,

9. Auquel j'ai donné la campagne pour maison, la terre inhabitée pour ses retraites?

10. Il se rit du bruit de la ville; il n'entend point les clameurs de l'exacteur;

11. Les montagnes qu'il va épiant çà et là, sont ses pâturages, et il cherche toute sorte de verdure.

12. La licorne voudra-t-elle te servir, ou demeurera-t-elle à ta crèche?

13. Lieras-tu la licorne avec son licou pour labourer? ou rompra-t-elle les mottes des vallées après toi?

14. T'assureras-tu d'elle, sous ombre que sa force est grande, et lui abandonneras-tu ton travail?

15. Te fieras-tu qu'elle te porte ta moisson, et qu'elle l'amasse dans ton aire?

16. As-tu donné aux paons ce plumage qui est si brillant, ou à l'autruche les ailes et les plumes?

17. Néanmoins elle abandonne ses œufs à terre, et les fait échauffer sur la poussière,

18. Et elle oublie que le pied les écrasera, ou que les bêtes des champs les fouleront.

19. Elle se montre cruelle envers ses petits, comme s'ils n'étaient pas à elle; et son travail est souvent inutile et elle ne s'en soucie point.

20. Car Dieu l'a privée de sagesse, et ne lui a point donné d'intelligence;

21. A la première occasion elle se dresse en haut, et se moque du cheval et de celui qui le monte.

22. As-tu donné la force au cheval? [et] as-tu revêtu son cou d'un [hennissement] éclatant comme le tonnerre?

23. Feras-tu bondir le cheval comme la sauterelle? le son magnifique de ses narines est effrayant.

24. Il creuse la terre [de son pied], il s'égaie en sa force, il va à la rencontre d'un homme armé;

25. Il se rit de la frayeur, il ne s'épouvante de rien, et il ne se détourne point de devant l'épée.

26. [Il n'a point peur des] flèches qui sifflent tout autour de lui, ni du fer luisant de la hallebarde et du javelot.

27. Il creuse la terre, plein d'émotion et d'ardeur au son de la trompette, et il ne peut se retenir.

28. Au son bruyant de la trompette, il dit : Ha! ha! Il flaire de loin la bataille, le tonnerre des Capitaines, et le cri de triomphe.

29. Est-ce par ta sagesse que l'épervier se remplume, et qu'il étend ses ailes vers le Midi?

30. Sera-ce à ton commandement que l'aigle prendra l'essor, et qu'elle élèvera sa nichée en haut?

31. Elle habite sur les rochers, et elle s'y tient; [même] sur les sommets des rochers et dans des lieux forts.

32. De là elle découvre le gibier, ses yeux voient de loin.

33. Ses petits aussi sucent le sang, et où il y a des corps morts, elle y est aussitôt.

34. L'Eternel prit encore la parole, et dit :

35. Celui qui conteste avec le Tout-puissant, lui apprendra-t-il quelque chose? Que celui qui dispute avec Dieu, réponde à ceci.

36. Alors Job répondit à l'Eternel, et dit :

37. Voici, je suis un homme vil; que te répondrais-je? Je mettrai ma main sur ma bouche.

38. J'ai parlé une fois, mais je ne répondrai plus; j'ai même parlé deux fois, mais je n'y retournerai plus.

1. Et l'Eternel parla encore à Job du milieu d'un tourbillon, et lui dit :

2. Ceins maintenant tes reins comme un vaillant homme; je t'interrogerai, et tu m'enseigneras.

Significados: Sur.

Você está lendo na edição MARTIN, Martin, em Francês.
Este lívro compôe o Antigo Testamento, tem 42 capítulos, e 1070 versículos.