1. Alors Eliphas Témanite prit la parole, et dit :

2. Si nous entreprenons de te parler, te fâcheras-tu? mais qui pourrait s'empêcher de parler?

3. Voilà, tu en as enseigné plusieurs, et tu as renforcé les mains lâches.

4. Tes paroles ont affermi ceux qui chancelaient, et tu as fortifié les genoux qui pliaient.

5. Et maintenant que ceci t'est arrivé, tu t'en fâches! il t'a atteint, et tu en es tout troublé.

6. Ta piété n'a-t-elle pas été ton espérance? et l'intégrité de tes voies [n'a-t-elle pas été] ton attente?

7. Rappelle, je te prie, dans ton souvenir, où est l'innocent qui ait jamais péri, et où les hommes droits ont-ils [jamais] été exterminés?

8. Mais j'ai vu que ceux qui labourent l'iniquité, et qui sèment l'outrage, les moissonnent.

9. Ils périssent par le souffle de Dieu, et ils sont consumés par le vent de ses narines.

10. [Il étouffe] le rugissement du lion, et le cri d'un grand lion, et il arrache les dents des lionceaux.

11. Le lion périt par faute de proie, et les petits du vieux lion sont dissipés.

12. Mais quant à moi, une parole m'a été adressée en secret, et mon oreille en a entendu quelque peu.

13. Pendant les pensées diverses des visions de la nuit, quand un profond sommeil saisit les hommes,

14. Une frayeur et un tremblement me saisirent qui étonnèrent tous mes os.

15. Un esprit passa devant moi, [et] mes cheveux en furent tout hérissés.

16. Il se tint là, mais je ne connus point son visage; une représentation était devant mes yeux, et j'ouïs une voix basse [qui disait] :

17. L'homme sera-t-il plus juste que Dieu? l'homme sera-t-il plus pur que celui qui l'a fait?

18. Voici, il ne s'assure point sur ses serviteurs, et il met la lumière dans ses Anges :

19. Combien moins [s'assurera-t-il] en ceux qui demeurent dans des maisons d'argile; en ceux dont le fondement est dans la poussière, et qui sont consumés à la rencontre d'un vermisseau?

20. Du matin au soir ils sont brisés, et, sans qu'on s'en aperçoive, ils périssent pour toujours.

21. L'excellence qui était en eux, n'a-t-elle pas été emportée? Ils meurent sans être sages.

1. Crie maintenant; y aura-t-il quelqu'un qui te réponde? et vers qui d'entre les saints te tourneras-tu?

2. Certainement la colère tue le fou, et le dépit fait mourir le sot.

3. J'ai vu le fou qui s'enracinait, mais j'ai aussitôt maudit sa demeure.

4. Ses enfants, bien loin de trouver de la sûreté, sont écrasés aux portes, et personne ne les délivre.

5. Sa moisson est dévorée par l'affamé, qui même la ravit d'entre les épines; et le voleur engloutit leurs biens.

6. Or le tourment ne sort pas de la poussière, et le travail ne germe pas de la terre;

7. Quoique l'homme naisse pour être agité, comme les étincelles pour voler en haut.

8. Mais moi, j'aurais recours au [Dieu] Fort, et j'adresserais mes paroles à Dieu,

9. Qui fait des choses si grandes qu'on ne les peut sonder, [et] tant de choses merveilleuses, qu'il est impossible de les compter.

10. Qui répand la pluie sur la face de la terre, et qui envoie les eaux sur les campagnes.

11. Qui élève ceux qui sont bas, et qui fait que ceux qui sont en deuil sont en sûreté dans une haute retraite.

12. Il dissipe les pensées des hommes rusés, de sorte qu'ils ne viennent point à bout de leurs entreprises.

13. Il surprend les sages en leur ruse, et le conseil des méchants est renversé.

14. De jour ils rencontrent les ténèbres, et ils marchent à tâtons en plein midi, comme dans la nuit.

15. Mais il délivre le pauvre de [leur] épée, de leur bouche, et de la main de l'homme puissant.

16. Ainsi il arrive au pauvre ce qu'il a espéré, mais l'iniquité a la bouche fermée.

17. Voilà, ô que bienheureux est celui que Dieu châtie! ne rejette donc point le châtiment du Tout-puissant.

18. Car c'est lui qui fait la plaie, et qui la bande; il blesse, et ses mains guérissent.

19. Il te délivrera dans six afflictions, et à la septième le mal ne te touchera point.

20. En temps de famine il te garantira de la mort, et en temps de guerre [il te préservera] de l'épée.

21. Tu seras à couvert du fléau de la langue, et tu n'auras point peur du pillage quand il arrivera;

22. Tu riras durant le pillage et durant la famine, et tu n'auras point peur des bêtes sauvages.

23. Même tu feras accord avec les pierres des champs, tu seras en paix avec les bêtes sauvages.

24. Tu connaîtras que la prospérité sera dans ta tente; tu pourvoiras à ta demeure, et tu n'y seras point trompé.

25. Et tu verras croître ta postérité et tes descendants, comme l'herbe de la terre.

26. Tu entreras au sépulcre en vieillesse, comme un monceau de gerbes s'entasse en sa saison.

27. Voilà, nous avons examiné cela, et il est ainsi; écoute-le, et le sache pour ton bien.

1. Mais Job répondit, et dit :

2. Plût à Dieu que mon indignation fût bien pesée, et qu'on mît ensemble dans une balance ma calamité!

3. Car elle serait plus pesante que le sable de la mer; c'est pourquoi mes paroles sont englouties.

4. Parce que les flèches du Tout-puissant sont au dedans de moi; mon esprit en suce le venin; les frayeurs de Dieu se dressent en bataille contre moi.

5. L'âne sauvage braira-t-il après l'herbe, et le bœuf mugira-t-il après son fourrage?

6. Mangera-t-on sans sel ce qui est fade? trouvera-t-on de la saveur dans le blanc d'un œuf?

7. Mais pour moi, les choses que je n'aurais pas seulement voulu toucher, sont des saletés qu'il faut que je mange.

8. Plût à Dieu que ce que je demande m'arrivât, et que Dieu me donnât ce que j'attends;

9. Et que Dieu voulût m'écraser, et [qu'il voulût] lâcher sa main pour m'achever!

10. Mais j'ai encore cette consolation, quoique la douleur me consume, et qu'elle ne m'épargne point, que je n'ai point tû les paroles du Saint.

11. Quelle est ma force, que je puisse soutenir [de si grands maux]? et quelle [en est] la fin, que je puisse prolonger ma vie?

12. Ma force est-elle une force de pierre, et ma chair est-elle d'acier?

13. Ne suis-je pas destitué de secours, et tout appui n'est-il pas éloigné de moi?

14. A celui qui se fond [sous l'ardeur des maux, est due] la compassion de son ami; mais il a abandonné la crainte du Tout-puissant.

15. Mes frères m'ont manqué comme un torrent, comme le cours impétueux des torrents qui passent;

16. Lesquels on ne voit point à cause de la glace, et sur lesquels s'entasse la neige;

17. Lesquels, au temps que la chaleur donne dessus, défaillent; quand ils sentent la chaleur, ils disparaissent de leur lieu;

18. Lesquels serpentant çà et là par les chemins, se réduisent à rien, et se perdent.

19. Les troupes des voyageurs de Téma y pensaient, ceux qui vont en Séba s'y attendaient;

20. [Mais] ils sont honteux d'y avoir espéré; ils y sont allés, et ils en ont rougi.

21. Certes, vous m'êtes devenus inutiles; vous avez vu ma calamité étonnante, et vous en avez eu horreur.

22. Est-ce que je vous ai dit : Apportez-moi et me faites des présents de votre bien?

23. Et délivrez-moi de la main de l'ennemi, et me rachetez de la main des terribles?

24. Enseignez-moi, et je me tairai; et faites-moi entendre en quoi j'ai erré.

25. Ô combien sont fortes les paroles de vérité! mais votre censure, à quoi tend-elle?

26. Pensez-vous qu'il ne faille avoir que des paroles pour censurer; et que les discours de celui qui est hors d'espérance, ne soient que du vent?

27. Vous vous jetez même sur un orphelin, et vous percez votre intime ami.

28. Mais maintenant je vous prie regardez-moi bien, si je mens en votre présence!

29. Revenez, je vous prie, [et] qu'il n'y ait point d'injustice [en vous]; oui, revenez encore; car je ne suis point coupable en cela.

30. Y a-t-il de l'iniquité en ma langue? et mon palais ne sait-il pas discerner mes calamités?

1. N'y a-t-il pas un temps de guerre limité à l'homme sur la terre? et ses jours ne sont-ils pas comme les jours d'un mercenaire?

2. Comme le serviteur soupire après l'ombre, et comme l'ouvrier attend son salaire;

3. Ainsi il m'a été donné pour mon partage des mois qui ne m'apportent rien; et il m'a été assigné des nuits de travail.

4. Si je suis couché, je dis, quand me lèverai-je? et quand est-ce que la nuit aura achevé sa mesure? et je suis plein d'inquiétudes jusqu'au point du jour.

5. Ma chair est couverte de vers et de monceaux de poussière; ma peau se crevasse, et se dissout.

6. Mes jours ont passé plus légèrement que la navette d'un tisserand, et ils se consument sans espérance.

7. Souviens-toi, [ô Eternel!] que ma vie n'est qu'un vent, et que mon œil ne reviendra plus voir le bien.

8. L'œil de ceux qui me regardent ne me verra plus; tes yeux seront sur moi, et je ne serai plus.

9. [Comme] la nuée se dissipe et s'en va, ainsi celui qui descend au sépulcre ne remontera plus.

10. Il ne reviendra plus en sa maison, et son lieu ne le reconnaîtra plus.

11. C'est pourquoi je ne retiendrai point ma bouche, je parlerai dans l'angoisse de mon esprit, je discourrai dans l'amertume de mon âme.

12. Suis-je une mer, ou une baleine, que tu mettes des gardes autour de moi?

13. Quand je dis : Mon lit me soulagera; le repos diminuera quelque chose de ma plainte;

14. Alors tu m'étonnes par des songes, et tu me troubles par des visions.

15. C'est pourquoi je choisirais d'être étranglé, et de mourir, plutôt que [de conserver] mes os.

16. Je suis ennuyé [de la vie, aussi] ne vivrai-je pas toujours. Retire-toi de moi, car mes jours ne sont que vanité.

17. Qu'est-ce que de l'homme [mortel] que tu le regardes comme quelque chose de grand? et que tu l'affectionnes?

18. Et que tu le visites chaque matin; que tu l'éprouves à tout moment?

19. Jusqu'à quand ne te retireras-tu point de moi? Ne me permettras-tu point d'avaler ma salive?

20. J'ai péché; que te ferai-je, Conservateur des hommes? pourquoi m'as-tu mis pour t'être en butte; et pourquoi suis-je à charge à moi-même?

21. Et pourquoi n'ôtes-tu point mon péché, et ne fais-tu point passer mon iniquité? car bientôt je dormirai dans la poussière; et si tu me cherches [le matin], je ne [serai] plus.

1. Alors Bildad Suhite prit la parole, et dit :

2. Jusqu'à quand parleras-tu ainsi, et les paroles de ta bouche seront-elles comme un vent impétueux?

3. Le [Dieu] Fort renverserait-il le droit, et le Tout-puissant renverserait-il la justice?

4. Si tes enfants ont péché contre lui, il les a aussi livrés en la main de leur crime.

5. [Mais] si tu recherches le [Dieu] Fort de bon matin, et que tu demandes grâce au Tout-puissant;

6. Si tu es pur et droit, certainement il se réveillera pour toi, et fera prospérer la demeure de ta justice.

7. Et ton commencement aura été petit, mais ta dernière condition sera beaucoup accrue.

8. Car, je te prie, enquiers-toi des générations précédentes, et applique-toi à t'informer soigneusement de leurs pères.

9. Car nous ne sommes que du jour d'hier, et nous ne savons rien; parce que nos jours sont sur la terre comme une ombre.

10. Ceux-là ne t'enseigneront-ils pas, ne te parleront-ils pas, et ne tireront-ils pas des discours de leur cœur?

11. Le jonc montera-t-il sans qu'il y ait du limon? l'herbe des marais croîtra-t-elle sans eau?

12. Ne se flétrira-t-elle pas même avant toute herbe, bien qu'elle soit encore en sa verdure, et qu'on ne la cueille point?

13. Il en sera ainsi des voies de tous ceux qui oublient le [Dieu] Fort; et l'espérance de l'hypocrite périra.

14. Son espérance sera frustrée, et sa confiance sera [comme] une toile d'araignée.

15. Il s'appuiera sur sa maison, et elle n'aura point de fermeté; il la saisira de la main, et elle ne demeurera point debout.

16. Mais [l'homme intègre] est plein de vigueur étant exposé au soleil, et ses jets poussent par dessus son jardin.

17. Ses racines s'entrelacent près de la fontaine, et il embrasse le bâtiment de pierre.

18. Fera-t-on qu'il ne soit plus en sa place, et que [le lieu où il était] le renonce, [en lui disant] : Je ne t'ai point vu?

19. Voilà, quelle est la joie qu'il a de sa voie, même il en germera d'autres de la poussière.

20. Voilà, le [Dieu] Fort ne rejette point l'homme intègre; mais il ne soutient point la main des méchants.

21. De sorte qu'il remplira ta bouche de ris, et tes lèvres de chants d'allégresse.

22. Ceux qui te haïssent seront revêtus de honte, et le tabernacle des méchants ne sera plus.

1. Mais Job répondit, et dit :

2. Certainement je sais que cela est ainsi; et comment l'homme [mortel] se justifierait-il devant le [Dieu] Fort?

3. Si [Dieu] veut plaider avec lui, de mille articles il ne saurait lui répondre sur un seul.

4. [Dieu] est sage de cœur, et puissant en force. Qui est-ce qui s'est opposé à lui, et s'en est bien trouvé?

5. Il transporte les montagnes, et quand il les renverse en sa fureur, elles n'en connaissent rien.

6. Il remue la terre de sa place, et ses piliers sont ébranlés.

7. Il parle au soleil, et le soleil ne se lève point; et c'est lui qui tient les étoiles sous son cachet.

8. C'est lui seul qui étend les cieux; qui marche sur les hauteurs de la mer;

9. Qui a fait le chariot, et l'Orion, et la Poussinière, et les signes qui sont au fond du Midi;

10. Qui fait des choses si grandes qu'on ne les peut sonder; et tant de choses merveilleuses, qu'on ne les peut compter.

11. Voici, il passera près de moi, et je ne le verrai point; et il repassera, et je ne l'apercevrai point.

12. Voilà, s'il ravit, qui le lui fera rendre? et qui est-ce qui lui dira : Que fais-tu?

13. Dieu ne retire point sa colère, et les hommes superbes qui viennent au secours, sont abattus sous lui.

14. Combien moins lui répondrais-je, moi et arrangerais-je mes paroles contre lui?

15. Moi, je ne lui répondrai point, quand même je serais juste, [mais] je demanderai grâce à mon juge.

16. Si je l'invoque, et qu'il me réponde, [encore] ne croirai-je point qu'il ait écouté ma voix.

17. Car il m'a écrasé du milieu d'un tourbillon, et il a ajouté plaie sur plaie, sans que je l'aie mérité.

18. Il ne me permet point de reprendre haleine, mais il me remplit d'amertumes.

19. S'il est question de savoir qui est le plus fort; voilà, il est fort; et [s'il est question d'aller] en justice, qui est-ce qui m'y fera comparaître?

20. Si je me justifie, ma propre bouche me condamnera; [si je me fais] parfait, il me convaincra d'être coupable.

21. Quand je serais parfait, je ne me soucierais pas de vivre, je dédaignerais la vie.

22. Tout revient à un; c'est pourquoi j'ai dit qu'il consume l'homme juste et le méchant.

23. [Au moins] si le fléau [dont il frappe] faisait mourir tout aussitôt; [mais] il se rit de l'épreuve des innocents.

24. [C'est par lui que] la terre est livrée entre les mains du méchant; c'est lui qui couvre la face des juges de la [terre]; et si ce n'est pas lui, qui est-ce donc?

25. Or mes jours ont été plus vite qu'un courrier; ils s'en sont fuis, et n'ont point vu de bien.

26. Ils ont passé [comme] des barques de poste; comme un aigle qui vole après la proie.

27. Si je dis : J'oublierai ma plainte, je renoncerai à ma colère, je me fortifierai;

28. Je suis épouvanté de tous mes tourments. Je sais que tu ne me jugeras point innocent.

29. Je serai [trouvé] méchant; pourquoi travaillerais-je en vain?

30. Si je me lave dans de l'eau de neige, et que je nettoie mes mains dans la pureté,

31. Alors tu me plongeras dans un fossé, et mes vêtements m'auront en horreur.

32. Car il n'est pas comme moi un homme, pour que je lui réponde, [et] que nous allions ensemble en jugement.

33. [Mais] il n'y a personne qui prît connaissance de la cause qui serait entre nous, [et] qui mît la main sur nous deux.

34. Qu'il ôte [donc] sa verge de dessus moi, et que la frayeur que j'ai de lui ne me trouble plus.

35. Je parlerai, et je ne le craindrai point; mais dans l'état où je suis je ne suis point à moi-même.

1. Mon âme est ennuyée de ma vie; je m'abandonnerai à ma plainte, je parlerai dans l'amertume de mon âme.

2. Je dirai à Dieu : Ne me condamne point; montre-moi pourquoi tu plaides contre moi?

3. Te plais-tu à m'opprimer, et à dédaigner l'ouvrage de tes mains, et à bénir les desseins des méchants?

4. As-tu des yeux de chair? vois-tu comme voit un homme [mortel]?

5. Tes jours sont-ils comme les jours de l'homme [mortel?] tes années sont-elles comme les jours de l'homme?

6. Que tu recherches mon iniquité, et que tu t'informes de mon péché!

7. Tu sais que je n'ai point commis de crime, et qu'il n'y a personne qui me délivre de ta main.

8. Tes mains m'ont formé, et elles ont rangé toutes les parties de mon corps; et tu me détruirais!

9. Souviens-toi, je te prie, que tu m'as formé comme de la boue, et que tu me feras retourner en poudre.

10. Ne m'as-tu pas coulé comme du lait? et ne m'as-tu pas fait cailler comme un fromage?

11. Tu m'as revêtu de peau et de chair, et tu m'as composé d'os et de nerfs.

12. Tu m'as donné la vie, et tu as usé de miséricorde envers moi, et [par] tes soins continuels tu as gardé mon esprit.

13. Et cependant tu gardais ces choses en ton cœur; mais je connais que cela était par-devers toi.

14. Si j'ai péché, tu m'as aussi remarqué; et tu ne m'as point tenu quitte de mon iniquité.

15. Si j'ai fait méchamment, malheur à moi ! si j'ai été juste, je n'en lève pas la tête plus haut. Je suis rempli d'ignominie; mais regarde mon affliction.

16. Elle va en augmentant; tu chasses après moi, comme un grand lion, et tu y reviens; tu te montres merveilleux contre moi.

17. Tu renouvelles tes témoins contre moi, et ton indignation augmente contre moi. De nouvelles troupes toutes fraîches [viennent] contre moi.

18. Et pourquoi m'as-tu tiré de la matrice? que n'y suis-je expiré, afin qu'aucun œil ne m'eût vu!

19. Et que j'eusse été comme n'ayant jamais été, et que j'eusse été porté du ventre [de ma mère] au sépulcre!

20. Mes jours ne sont-ils pas en petit nombre? Cesse donc et te retire de moi, et [permets] que je me renforce un peu.

21. Avant que j'aille au lieu d'où je ne reviendrai plus; en la terre de ténèbres, et de l'ombre de la mort;

22. Terre d'une grande obscurité, comme [étant] les ténèbres de l'ombre de la mort, où il n'y a aucun ordre, et où rien ne luit que des ténèbres.

1. Alors Tsophar Nahamathite prit la parole, et dit :

2. Ne répondra-t-on point à tant de discours, et [ne faudra-t-il] qu'être un grand parleur, pour être justifié?

3. Tes menteries feront-elles taire les gens? et quand tu te seras moqué, n'y aura-t-il personne qui te fasse honte?

4. Car tu as dit : Ma doctrine est pure, et je suis net devant tes yeux.

5. Mais certainement, il serait à souhaiter que Dieu parlât, et qu'il ouvrît ses lèvres [pour disputer] avec toi.

6. Car il te déclarerait les secrets de la sagesse, [savoir], qu'il devrait redoubler la conduite qu'il tient envers toi; sache donc que Dieu exige de toi beaucoup moins que ton iniquité [ne mérite].

7. Trouveras-tu [le fond en] Dieu en le sondant? Connaîtras-tu parfaitement le Tout-puissant?

8. Ce sont les hauteurs des cieux, qu'y feras-tu? C'est une chose plus profonde que les abîmes, qu'y connaîtras-tu?

9. Son étendue est plus longue que la terre, et plus large que la mer.

10. S'il remue, et qu'il resserre, ou qu'il rassemble, qui l'en détournera?

11. Car il connaît les hommes perfides, et ayant vu l'oppression, n'y prendra-t-il pas garde?

12. Mais l'homme vide de sens devient intelligent, quoique l'homme naisse comme un ânon sauvage.

13. Si tu disposes ton cœur, et que tu étendes tes mains vers lui;

14. Si tu éloignes de toi l'iniquité qui est en ta main, et si tu ne permets point que la méchanceté habite dans tes tentes;

15. Alors certainement tu pourras élever ton visage, [comme étant] sans tache; tu seras ferme, et tu ne craindras rien.

16. Tu oublieras [tes] travaux, et tu ne t'en souviendras pas plus que des eaux [qui] se sont écoulées.

17. Et le temps [de ta vie] se haussera plus qu'au midi; tu resplendiras, [et] seras comme le matin même.

18. Tu seras plein de confiance, parce qu'il y aura de l'espérance [pour toi]; tu creuseras, et tu reposeras sûrement.

19. Tu te coucheras, et il n'y aura personne qui t'épouvante, et plusieurs te feront la cour.

20. Mais les yeux des méchants seront consumés et il n'y aura point d'asile pour eux, et leur espérance sera de rendre l'âme.

1. Mais Job répondit, et dit :

2. Vraiment, êtes-vous tout un peuple; et la sagesse mourra-t-elle avec vous?

3. J'ai du bon sens aussi bien que vous, et je ne vous suis point inférieur; et qui [est-ce qui ne sait] de telles choses?

4. Je suis un homme qui est en risée à son ami, [mais] qui invoquera Dieu, et Dieu lui répondra. On se moque d'un homme qui est juste et droit.

5. Celui dont les pieds sont tout prêts à glisser, est selon la pensée de celui qui est à son aise, un flambeau dont on ne tient plus de compte.

6. Ce sont les tentes des voleurs [qui] prospèrent, et ceux-là sont assurés qui irritent le [Dieu] Fort, et ils sont ceux à qui Dieu remet tout entre les mains.

7. Et, en effet, je te prie, interroge les bêtes, et [chacune d'elles] t'enseignera; ou les oiseaux des cieux, et ils te le déclareront;

8. Ou parle à la terre, et elle t'enseignera; même les poissons de la mer te le raconteront;

9. Qui est-ce qui ne sait toutes ces choses, [et] que c'est la main de l'Eternel qui a fait cela?

10. [Car c'est lui] en la main duquel est l'âme de tout ce qui vit, et l'esprit de toute chair humaine.

11. L'oreille ne discerne-t-elle pas les discours, ainsi que le palais savoure les viandes?

12. La sagesse est dans les vieillards, et l'intelligence [est le fruit] d'une longue vie.

13. Mais en lui est la sagesse et la force; à lui appartient le conseil et l'intelligence.

14. Voilà, il démolira, et on ne rebâtira point; s'il ferme sur quelqu'un, on n'ouvrira point.

15. Voilà, il retiendra les eaux, et tout deviendra sec; il les lâchera, et elles renverseront la terre.

16. En lui est la force et l'intelligence; à lui est celui qui s'égare, et celui qui le fait égarer.

17. Il emmène dépouillés les conseillers, et il met hors du sens les juges.

18. Il détache la ceinture des Rois, et il serre leurs reins de sangles.

19. Il emmène nus ceux qui sont en autorité, et il renverse les forts.

20. Il ôte la parole à ceux qui sont les plus assurés en leurs discours, et il prive de sens les anciens.

21. Il répand le mépris sur les principaux; il rend lâche la ceinture des forts.

22. Il met en évidence les choses qui étaient cachées dans les ténèbres, et il produit en lumière l'ombre de la mort.

23. Il multiplie les nations, et les fait périr; il répand çà et là les nations, et puis il les ramène.

24. Il ôte le cœur aux Chefs des peuples de la terre, et les fait errer dans les déserts où il n'y a point de chemin.

25. Ils vont à tâtons dans les ténèbres, sans aucune clarté, et il les fait chanceler comme des gens ivres.

1. Voici, mon œil a vu toutes ces choses, [et] mon oreille les a ouïes et entendues.

2. Comme vous les savez, je les sais aussi; je ne vous suis pas inférieur.

3. Mais je parlerai au Tout-puissant, et je prendrai plaisir à dire mes raisons au [Dieu] Fort.

4. Et certes vous inventez des mensonges; vous êtes tous des médecins inutiles.

5. Plût à Dieu que vous demeurassiez entièrement dans le silence; et cela vous serait réputé à sagesse.

6. Ecoutez donc maintenant mon raisonnement, et soyez attentifs à la défense de mes lèvres :

7. Allégueriez-vous des choses injustes, en faveur du [Dieu] Fort, et diriez-vous quelque fausseté pour lui?

8. Ferez-vous acception de sa personne, si vous plaidez la cause du [Dieu] Fort?

9. Vous en prendra-t-il bien, s'il vous sonde? vous jouerez-vous de lui, comme on se joue d'un homme [mortel]?

10. Certainement il vous censurera, si même en secret vous faites acception de personnes.

11. Sa majesté ne vous épouvantera-t-elle point? et sa frayeur ne tombera-t-elle point sur vous?

12. Vos discours mémorables sont des sentences de cendre, et vos éminences sont des éminences de boue.

13. Taisez-vous devant moi, et que je parle; et qu'il m'arrive ce qui pourra.

14. Pourquoi porté-je ma chair entre mes dents, et tiens-je mon âme entre mes mains?

15. Voilà, qu'il me tue, je ne laisserai pas d'espérer [en lui]; et je défendrai ma conduite en sa présence.

16. Et qui plus est, il sera lui-même ma délivrance; mais l'hypocrite ne viendra point devant sa face.

17. Ecoutez attentivement mes discours, et prêtez l'oreille à ce que je vais vous déclarer.

18. Voilà, aussitôt que j'aurai déduit par ordre mon droit, je sais que je serai justifié.

19. Qui est-ce qui veut disputer contre moi? car maintenant si je me tais, je mourrai.

20. Seulement ne me fais point ces deux choses, [et] alors je ne me cacherai point devant ta face;

21. Retire ta main de dessus moi, et que ta frayeur ne me trouble point.

22. Puis appelle-moi, et je répondrai; ou bien je parlerai, et tu me répondras.

23. Combien ai-je d'iniquités et de péchés? Montre-moi mon crime et mon péché.

24. Pourquoi caches-tu ta face, et me tiens-tu pour ton ennemi?

25. Déploieras-tu tes forces contre une feuille que le vent emporte? poursuivras-tu du chaume tout sec?

26. Que tu donnes contre moi des arrêts d'amertume, et que tu me fasses porter la peine des péchés de ma jeunesse?

27. Et que tu mettes mes pieds aux ceps, et observes tous mes chemins? et que tu suives les traces de mes pieds?

28. Car celui [que tu poursuis de cette manière,] s'en va par pièces comme du bois vermoulu, et comme une robe que la teigne a rongée.

1. L'homme né de femme est de courte vie, et rassasié d'agitations.

2. Il sort comme une fleur, puis il est coupé, et il s'enfuit comme une ombre qui ne s'arrête point.

3. Cependant tu as ouvert tes yeux sur lui, et tu me tires en cause devant toi.

4. Qui est-ce qui tirera le pur de l'impur? personne.

5. Les jours de l'homme sont déterminés, le nombre de ses mois est entre tes mains, tu lui as prescrit ses limites, et il ne passera point au delà.

6. Retire-toi de lui, afin qu'il ait du relâche, jusqu'à ce que comme un mercenaire il ait achevé sa journée.

7. Car si un arbre est coupé, il y a de l'espérance, et il poussera encore, et ne manquera pas de rejetons;

8. Quoique sa racine soit envieillie dans la terre, et que son tronc soit mort dans la poussière;

9. Dès qu'il sentira l'eau il regermera, et produira des branches, comme un arbre nouvellement planté.

10. Mais l'homme meurt, et perd toute sa force; il expire; et puis où est-il?

11. [Comme] les eaux s'écoulent de la mer, et une rivière s'assèche, et tarit;

12. Ainsi l'homme est couché par terre, et ne se relève point; jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de cieux ils ne se réveilleront point, et ne seront point réveillés de leur sommeil.

13. Ô que tu me cachasses dans une fosse sous la terre, que tu m'y misses à couvert jusqu'à ce que ta colère fût passée, [et] que tu me donnasses un terme; après lequel tu te souvinsses de moi!

14. Si l'homme meurt, revivra-t-il? J'attendrai [donc] tous les jours de mon combat, jusqu'à ce qu'il m'arrive du changement.

15. Appelle-moi, et je te répondrai; ne dédaigne point l'ouvrage de tes mains.

16. Or maintenant tu comptes mes pas, et tu n'exceptes rien de mon péché.

17. Mes péchés sont cachetés comme dans une valise, et tu as cousu ensemble mes iniquités.

18. Car [comme] une montagne en tombant s'éboule, et [comme] un rocher est transporté de sa place;

19. Et [comme] les eaux minent les pierres, et entraînent par leur débordement la poussière de la terre, avec tout ce qu'elle a produit, tu fais ainsi périr l'attente de l'homme [mortel].

20. Tu te montres toujours plus fort que lui, et il s'en va; [et] lui ayant fait changer de visage, tu l'envoies au loin.

21. Ses enfants seront avancés, et il n'en saura rien; ou ils seront abaissés, et il ne s'en souciera point.

22. Seulement sa chair, [pendant qu'elle est] sur lui, a de la douleur, et son âme s'afflige [tandis qu'elle est] en lui.

Você está lendo na edição MARTIN, Martin, em Francês.
Este lívro compôe o Antigo Testamento, tem 42 capítulos, e 1070 versículos.