Lucas

28. Et après avoir dit cela, Jésus s'en alla plus avant, montant à Jérusalem.

29. Jésus, étant arrivé près de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne appelée des Oliviers, il envoya deux de ses disciples, en disant:

30. Allez à la bourgade qui est devant vous, et quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, que personne n'a jamais monté; détachez-le, et me l'amenez.

31. Et si quelqu'un vous demande pourquoi vous le détachez, vous lui direz: Parce que le Seigneur en a besoin.

32. Les envoyés s'en allèrent, et trouvèrent comme il leur avait dit.

33. Et comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent: Pourquoi détachez-vous cet ânon?

34. Et ils répondirent: Le Seigneur en a besoin.

35. Et ils l'amenèrent à Jésus; et ayant mis leurs vêtements sur l'ânon, ils firent monter Jésus dessus.

36. Et comme il passait, plusieurs étendaient leurs vêtements par le chemin.

37. Et comme il approchait de la descente de la montagne des Oliviers, toute la multitude des disciples, transportée de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus.

38. Et ils disaient: Béni soit le Roi qui vient au nom du Seigneur! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts

39. Alors quelques-uns des pharisiens de la foule lui dirent: Maître, reprends tes disciples.

40. Et il répondit et leur dit: Je vous dis que si ceux-ci se taisent, les pierres crieront.

41. Et quand il fut près de la ville, en la voyant, il pleura sur elle, et dit:

42. Oh! si tu avais connu toi aussi, du moins en ce jour qui t'est donné, les choses qui regardent ta paix! mais maintenant elles sont cachées à tes yeux.

43. Car des jours viendront sur toi, où tes ennemis t'environneront de tranchées, et t'entoureront et te serreront de toutes parts;

44. Et ils te détruiront toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront chez toi pierre sur pierre, parce que tu n'as point connu le temps où tu as été visitée.

45. Ensuite, étant entré dans le temple, il se mit à chasser ceux qui y vendaient et y achetaient, leur disant:

46. Il est écrit: Ma maison est une maison de prières; mais vous en avez fait une caverne de voleurs.

47. Et il enseignait tous les jours dans le temple. Et les principaux sacrificateurs et les scribes, et les principaux du peuple cherchaient à le faire périr.

48. Mais ils ne savaient que faire, car tout le peuple s'attachait à ses paroles.

1. Un jour que Jésus enseignait le peuple dans le temple, et qu'il annonçait l'Évangile, les principaux sacrificateurs et les scribes, avec les anciens, étant survenus,

2. Lui parlèrent et lui dirent: Dis-nous par quelle autorité tu fais ces choses, et qui est celui qui t'a donné cette autorité?

3. Il répondit et leur dit: Je vous demanderai aussi une chose; dites-la-moi:

4. Le baptême de Jean venait-il du ciel ou des hommes?

5. Or, ils raisonnaient ainsi en eux-mêmes: Si nous disons: Du ciel, il dira: Pourquoi donc n'y avez-vous pas cru?

6. Et si nous disons: Des hommes, tout le peuple nous lapidera; car il est persuadé que Jean est un prophète.

7. C'est pourquoi ils répondirent qu'ils ne savaient d'où il venait.

8. Et Jésus leur dit: Je ne vous dirai pas non plus par quelle autorité je fais ces choses.

9. Alors il se mit à dire au peuple cette parabole: Un homme planta une vigne, et la loua à des vignerons, et fut longtemps absent.

10. Et la saison étant venue, il envoya un serviteur vers les vignerons, afin qu'ils lui donnassent du fruit de la vigne; mais les vignerons l'ayant battu, le renvoyèrent à vide.

11. Et il envoya encore un autre serviteur; mais l'ayant aussi battu et traité outrageusement, ils le renvoyèrent à vide.

12. Il en envoya encore un troisième, mais ils le blessèrent aussi, et le chassèrent.

13. Le maître de la vigne dit alors: Que ferai-je? J'enverrai mon fils bien-aimé; peut-être qu'en le voyant ils le respecteront.

14. Mais les vignerons l'ayant vu, raisonnèrent ainsi entre eux, disant: Celui-ci est l'héritier; venez, tuons-le, afin que l'héritage soit à nous.

15. Et l'ayant jeté hors de la vigne, ils le tuèrent. Que fera donc le maître de la vigne?

16. Il viendra, et fera périr ces vignerons et il donnera la vigne à d'autres. Les Juifs ayant entendu cela, dirent:

17. Qu'ainsi n'advienne! Alors Jésus les regardant, leur dit: Que veut donc dire ce qui est écrit: La pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée, est devenue la principale pierre de l'angle?

18. Quiconque tombera sur cette pierre sera brisé, et elle écrasera celui sur qui elle tombera.

19. Alors les principaux sacrificateurs et les scribes cherchèrent à l'heure même à jeter les mains sur lui; car ils avaient reconnu qu'il avait dit cette parabole contre eux; mais ils craignirent le peuple.

20. C'est pourquoi, l'observant de près, ils apostèrent des gens qui contrefaisaient les gens de bien, pour le surprendre dans ses paroles, afin de le livrer au magistrat et au pouvoir du gouverneur.

21. Ces gens lui adressèrent cette question: Maître, nous savons que tu parles et enseignes avec droiture, et que, sans faire acception de personne, tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité.

22. Nous est-il permis de payer le tribut à César, ou non?

23. Mais Jésus comprenant leur artifice, leur dit: Pourquoi me tentez-vous?

24. Montrez-moi un denier. De qui a-t-il l'image et l'inscription? Ils répondirent: De César.

25. Et il leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.

26. Et ils ne purent le surprendre dans ses paroles devant le peuple; mais, s'étonnant de sa réponse, ils se turent.

27. Alors quelques-uns d'entre les sadducéens, qui nient la résurrection, s'étant approchés, l'interrogèrent en disant:

28. Maître, Moïse nous a prescrit, que si le frère de quelqu'un est mort ayant une femme et qu'il soit mort sans enfants, son frère prenne sa femme et suscite lignée à son frère.

29. Or, il y avait sept frères. Le premier ayant épousé une femme, mourut sans enfants.

30. Le second épousa sa femme, et mourut sans enfants.

31. Puis le troisième l'épousa aussi, et tous les sept de même; et ils moururent sans laisser d'enfants.

32. Après eux tous la femme mourut aussi.

33. Duquel donc d'entre eux sera-t-elle femme à la résurrection? Car les sept l'ont épousée.

34. Jésus leur répondit: Les enfants de ce siècle se marient, et donnent en mariage.

35. Mais ceux qui seront jugés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts, ne se marieront ni ne donneront en mariage.

36. Car ils ne pourront non plus mourir, parce qu'ils seront semblables aux anges, et qu'ils seront enfants de Dieu, étant enfants de la résurrection.

37. Et, que les morts ressuscitent, c'est ce que montre aussi Moïse quand il nomme, au buisson ardent, le Seigneur, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob.

38. Or, Dieu n'est point le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants; car tous vivent devant lui.

39. Et quelques-uns des scribes prenant la parole, dirent: Maître tu as bien parlé.

40. Et ils n'osaient plus lui faire aucune question.

41. Alors il leur dit: Comment dit-on que le Christ est fils de David?

42. Et David lui-même dit dans le livre des Psaumes: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite,

43. Jusqu'à ce que j'aie fait de tes ennemis le marchepied de tes pieds.

44. Si donc David l'appelle Seigneur, comment est-il son fils?

45. Et comme tout le peuple écoutait, il dit à ses disciples:

46. Gardez-vous des scribes qui se plaisent à se promener en longues robes, et qui aiment les salutations dans les places, et les premiers sièges dans les synagogues, et les premières places dans les festins;

47. Qui dévorent les maisons des veuves, tout en affectant de faire de longues prières; ils encourront une plus grande condamnation.

1. Ayant levé les yeux, Jésus vit des riches qui mettaient leurs offrandes dans le trésor du temple.

2. Il vit aussi une pauvre veuve qui y mettait deux pites.

3. Et il dit: Je vous dis en vérité, que cette pauvre veuve a plus mis que personne.

4. Car tous ceux-là ont mis, dans les offrandes de Dieu, de leur superflu; mais celle-ci y a mis de son nécessaire tout ce qu'elle avait pour vivre.

5. Et comme quelques-uns disaient que le temple était orné de belles pierres et d'offrandes, il dit:

6. Vous contemplez ces choses! Des jours viendront où il n'y sera laissé pierre sur pierre, qui ne soit renversée.

7. Et ils lui demandèrent: Maître, quand donc ces choses arriveront-elles, et par quel signe connaîtra-t-on qu'elles sont sur le point d'arriver?

8. Et il dit: Prenez garde de ne pas être séduits; car plusieurs viendront en mon nom, disant: C'est moi qui suis le Christ, et le temps approche. Ne les suivez donc pas.

9. Or quand vous entendrez parler de guerres et de séditions, ne vous épouvantez pas; car il faut que ces choses arrivent auparavant; mais ce ne sera pas si tôt la fin.

10. Il leur dit aussi: Une nation s'élèvera contre une autre nation, et un royaume contre un autre royaume;

11. Et il y aura de grands tremblements de terre en divers lieux, et des famines et des pestes; et il paraîtra des choses épouvantables, et de grands signes dans le ciel.

12. Mais, avant tout cela, ils mettront les mains sur vous, et vous persécuteront, vous livrant aux synagogues, et vous mettant en prison, et vous menant devant les rois et devant les gouverneurs, à cause de mon nom.

13. Et cela sera pour vous une occasion de témoignage.

14. Mettez-vous donc dans l'esprit de ne point préméditer votre défense.

15. Car je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront contredire, ni résister.

16. Vous serez même livrés par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis; et ils feront mourir plusieurs d'entre vous.

17. Et vous serez haïs de tout le monde, à cause de mon nom.

18. Mais il ne se perdra pas un cheveu de votre tête.

19. Possédez vos âmes par votre patience.

20. Et quand vous verrez Jérusalem environnée par les armées, sachez que sa désolation approche.

21. Alors, que ceux qui seront dans la Judée s'enfuient aux montagnes; que ceux qui seront au milieu de Jérusalem se retirent; et que ceux qui seront à la campagne ne rentrent point.

22. Car ce seront des jours de châtiment, afin que toutes les choses qui sont écrites s'accomplissent.

23. Malheur aux femmes enceintes, et à celles qui allaiteront en ces jours-là; car il y aura une grande calamité sur ce pays, et de la colère contre ce peuple.

24. Ils tomberont sous le tranchant de l'épée, et ils seront menés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée par les nations, jusqu'à ce que les temps des nations soient accomplis.

25. Et il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles; et sur la terre, les peuples seront dans la consternation et ne sachant que devenir, la mer et les flots faisant un grand bruit.

26. Les hommes seront comme rendant l'âme de frayeur, dans l'attente des choses qui surviendront dans le monde; car les puissances des cieux seront ébranlées.

27. Et alors ils verront venir le Fils de l'homme sur une nuée, avec une grande puissance et une grande gloire.

28. Or quand ces choses commenceront d'arriver, regardez en haut, et levez la tête, parce que votre délivrance approche.

29. Et il leur dit une similitude: Voyez le figuier et tous les arbres;

30. Quand ils poussent, vous jugez de vous-mêmes, en les voyant, que l'été est proche.

31. De même, lorsque vous verrez arriver ces choses, sachez que le royaume de Dieu est proche.

32. Je vous dis en vérité, que cette génération ne passera point, que toutes ces choses n'arrivent.

33. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

34. Prenez donc garde à vous-mêmes, de peur que vos cœurs ne soient appesantis par la débauche, par l'ivrognerie et par les inquiétudes de cette vie; et que ce jour-là ne vous surprenne subitement.

35. Car il surprendra comme un filet tous ceux qui habitent sur la face de la terre.

36. Veillez donc, et priez en tout temps, afin que vous soyez trouvés dignes d'éviter toutes ces choses qui doivent arriver, et de subsister devant le Fils de l'homme.

37. Or, Jésus enseignait dans le temple pendant le jour, et, la nuit, il sortait et se tenait sur la montagne appelée des Oliviers.

38. Et, dès le point du jour, tout le peuple venait à lui dans le temple pour l'écouter.

1. La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait.

2. Et les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient comment ils pourraient faire mourir Jésus; car ils craignaient le peuple.

3. Or Satan entra dans Judas, surnommé l'Iscariote, qui était au nombre des douze;

4. Et il s'en alla, et parla avec les principaux sacrificateurs et les chefs des gardes, sur la manière dont il le leur livrerait.

5. Ils en eurent de la joie, et ils convinrent de lui donner de l'argent.

6. Et il s'engagea. Et il cherchait une occasion propice de le leur livrer sans tumulte.

7. Cependant, le jour des pains sans levain arriva, dans lequel il fallait immoler la pâque,

8. Et Jésus envoya Pierre et Jean, en disant: Allez nous préparer la pâque, afin que nous la mangions.

9. Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions?

10. Et il leur dit: Lorsque vous entrerez dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau;

11. Suivez-le dans la maison où il entrera; et dites au maître de la maison: Le Maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la pâque avec mes disciples?

12. Et il vous montrera une grande chambre haute, toute meublée; préparez-y la pâque.

13. Eux donc s'en étant allés, trouvèrent tout comme il leur avait dit, et ils préparèrent la pâque.

14. Et quand l'heure fut venue, il se mit à table, et les douze apôtres avec lui.

15. Et il leur dit: J'ai fort désiré de manger cette pâque avec vous, avant que je souffre.

16. Car je vous dis, que je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu.

17. Et ayant pris la coupe et rendu grâces, il dit: Prenez-la, et la distribuez entre vous.

18. Car je vous dis, que je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le règne de Dieu soit venu.

19. Puis il prit du pain, et ayant rendu grâces, il le rompit et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

20. De même, après avoir soupé, il leur donna la coupe, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

21. Au reste, voici, la main de celui qui me trahit est à cette table avec moi.

22. Pour ce qui est du Fils de l'homme, il s'en va, selon qu'il a été déterminé; mais malheur à cet homme par qui il est trahi.

23. Et ils commencèrent à se demander les uns aux autres qui était celui d'entre eux qui ferait cela?

24. Il arriva aussi une contestation entre eux, sur celui d'entre eux qui serait estimé le plus grand.

25. Mais il leur dit: Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui exercent leur autorité sur elles sont nommés bienfaiteurs.

26. Mais vous, ne faites point ainsi; et que le plus grand parmi vous, soit comme le plus petit; et celui qui gouverne, comme celui qui sert.

27. Car lequel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert? n'est-ce pas celui qui est à table? et cependant je suis au milieu de vous comme celui qui sert.

28. Or, pour vous, vous avez persévéré avec moi dans mes épreuves;

29. Et je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur;

30. Afin que vous mangiez et que vous buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, jugeant les douze tribus d'Israël.

31. Le Seigneur dit aussi: Simon, Simon, voici, Satan a demandé à vous cribler comme le froment.

32. Mais j'ai prié pour toi, que ta foi ne défaille point. Toi donc, quand tu seras converti, affermis tes frères.

33. Et Pierre lui dit: Seigneur, je suis tout prêt à aller avec toi, et en prison et à la mort.

34. Mais Jésus lui dit: Pierre, je te le dis, le coq ne chantera point aujourd'hui, que tu n'aies nié trois fois de me connaître.

35. Puis il leur dit: Lorsque je vous ai envoyés sans bourse, sans sac, et sans souliers, avez-vous manqué de quelque chose?

36. Et ils répondirent: De rien. Mais maintenant, leur dit-il, que celui qui a une bourse, la prenne; et de même celui qui a un sac;

37. Et que celui qui n'a point d'épée, vende son manteau, et en achète une. Car je vous dis, qu'il faut encore que ce qui est écrit, soit accompli en moi: Il a été mis au rang des malfaiteurs. Et les choses qui me concernent vont arriver.

38. Et ils dirent: Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit: Cela suffit.

39. Puis Jésus étant sorti, s'en alla, selon sa coutume, à la montagne des Oliviers; et ses disciples le suivirent.

40. Et quand il fut arrivé dans ce lieu, il leur dit: Priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation.

41. Alors il s'éloigna d'eux environ d'un jet de pierre, et s'étant mis à genoux, il priait,

42. En disant: Père, si tu voulais éloigner cette coupe de moi! toutefois, que ma volonté ne se fasse point, mais la tienne.

43. Et un ange lui apparut du ciel pour le fortifier.

44. Et étant en agonie, il priait plus instamment; et il lui vint une sueur comme des grumeaux de sang, qui tombaient sur la terre.

45. Et s'étant levé de sa prière, il vint vers ses disciples, qu'il trouva endormis de tristesse,

46. Et il leur dit: Pourquoi dormez-vous? Levez-vous et priez, afin que vous ne succombiez point à la tentation.

47. Comme il parlait encore, voici une troupe survint, et celui qui s'appelait Judas, l'un des douze, marchait devant eux; et il s'approcha de Jésus pour le baiser.

48. Mais Jésus lui dit: Judas, trahis-tu le Fils de l'homme par un baiser?

49. Et ceux qui étaient autour de Jésus, voyant ce qui allait arriver, lui dirent: Seigneur, frapperons-nous de l'épée?

50. Et l'un d'eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l'oreille droite. Mais Jésus, prenant la parole, dit: Arrêtez-vous.

51. Et ayant touché l'oreille du serviteur, il le guérit.

52. Puis Jésus dit aux principaux sacrificateurs, aux capitaines du temple, et aux anciens qui étaient venus contre lui: Vous êtes sortis avec des épées et des bâtons, comme après un brigand.

53. J'étais tous les jours dans le temple avec vous, et vous n'avez point mis les mains sur moi. Mais c'est votre heure et la puissance des ténèbres.

54. Alors ils le saisirent, et l'emmenèrent, et le firent entrer dans la maison du souverain sacrificateur. Et Pierre suivait de loin.

55. Et quand ils eurent allumé du feu au milieu de la cour, et qu'ils se furent assis ensemble, Pierre s'assit parmi eux.

56. Et une servante le voyant assis auprès du feu, et le regardant attentivement, dit:

57. Celui-ci était aussi avec cet homme. Mais il renia Jésus, en disant: Femme, je ne le connais point.

58. Et peu après un autre l'ayant vu, dit: Tu es aussi de ces gens-là. Mais Pierre dit: O homme, je n'en suis point.

59. Environ une heure après, un autre insistait en disant: Certainement, celui-là était aussi avec lui; car il est aussi Galiléen.

60. Et Pierre dit: O homme, je ne sais ce que tu dis. Et au même instant, comme il parlait encore, le coq chanta.

61. Le Seigneur s'étant retourné, regarda Pierre; et Pierre se ressouvint de la parole du Seigneur, et comment il lui avait dit: Avant que le coq ait chanté, tu m'auras renié trois fois.

62. Et Pierre étant sorti, pleura amèrement.

63. Or, les hommes qui tenaient Jésus, se moquaient de lui et le frappaient;

64. Et, l'ayant couvert d'un voile, ils lui donnaient des coups sur le visage, et lui disaient: Devine qui est celui qui t'a frappé?

65. Et ils disaient beaucoup d'autres choses contre lui, en l'injuriant.

66. Et dès que le jour fut venu, le conseil des anciens du peuple, les principaux sacrificateurs et les scribes s'assemblèrent et firent venir Jésus dans leur sanhédrin; et ils lui dirent:

67. Si tu es le Christ, dis-le-nous. Et il leur répondit: Si je vous le dis, vous ne le croirez point;

68. Et si je vous interroge aussi, vous ne me répondrez point, ni ne me laisserez point aller.

69. Désormais le Fils de l'homme sera assis à la droite de la puissance de Dieu.

70. Alors ils dirent tous: Tu es donc le Fils de Dieu? Et il leur répondit: Vous le dites vous-mêmes; je le suis.

71. Alors ils dirent: Qu'avons-nous plus besoin de témoignage, puisque nous l'avons entendu nous-mêmes de sa bouche?

1. Puis toute l'assemblée s'étant levée, le mena à Pilate.

2. Et ils se mirent à l'accuser, en disant: Nous avons trouvé cet homme séduisant la nation et défendant de donner le tribut à César, et se disant le Christ, le roi.

3. Alors Pilate l'interrogea et lui dit: Es-tu le roi des Juifs? Et Jésus lui répondit: Tu le dis.

4. Et Pilate dit aux principaux sacrificateurs et au peuple: Je ne trouve aucun crime en cet homme.

5. Mais ils insistaient, en disant: Il soulève le peuple, enseignant par toute la Judée, ayant commencé depuis la Galilée, jusqu'ici.

6. Quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen.

7. Et ayant appris qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode, qui était aussi à Jérusalem en ces jours-là.

8. Quand Hérode vit Jésus, il en eut une grande joie; car il y avait longtemps qu'il souhaitait de le voir, parce qu'il avait entendu dire beaucoup de choses de lui; et il espérait qu'il lui verrait faire quelque miracle.

9. Il lui fit donc plusieurs questions; mais Jésus ne lui répondit rien.

10. Et les principaux sacrificateurs et les scribes étaient là qui l'accusaient avec véhémence.

11. Mais Hérode, avec les gens de sa garde, le traita avec mépris; et pour se moquer de lui, il le fit vêtir d'un habit éclatant, et le renvoya à Pilate.

12. En ce même jour, Pilate et Hérode devinrent amis; car auparavant ils étaient ennemis.

13. Or, Pilate ayant assemblé les principaux sacrificateurs, et les magistrats, et le peuple, leur dit:

14. Vous m'avez amené cet homme comme soulevant le peuple; et cependant, l'ayant interrogé en votre présence, je ne l'ai trouvé coupable d'aucun des crimes dont vous l'accusez;

15. Ni Hérode non plus; car je vous ai renvoyés vers lui, et voici il n'a rien fait qui soit digne de mort.

16. L'ayant donc fait châtier, je le relâcherai.

17. Or, il était obligé de leur relâcher un prisonnier à chaque fête.

18. De sorte qu'ils s'écrièrent tous ensemble: Fais mourir celui-ci, et nous relâche Barabbas.

19. Or, Barabbas avait été mis en prison pour une sédition qui s'était faite dans la ville, et pour un meurtre.

20. Pilate leur parla de nouveau, ayant envie de délivrer Jésus.

21. Mais ils s'écrièrent: Crucifie, crucifie-le.

22. Et il leur dit pour la troisième fois: Mais quel mal a-t-il fait? je n'ai rien trouvé en lui qui soit digne de mort. Je le châtierai donc et je le relâcherai.

23. Mais ils insistaient, demandant à grands cris qu'il fût crucifié; et leurs cris et ceux des principaux sacrificateurs redoublaient.

24. Alors Pilate prononça que ce qu'ils demandaient fût fait.

25. Et il leur relâcha celui qui avait été mis en prison pour sédition et pour meurtre, et qu'ils demandaient; et il abandonna Jésus à leur volonté.

26. Et comme ils l'emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix, pour la porter après Jésus.

27. Et une grande multitude de peuple et de femmes le suivaient, qui se frappaient la poitrine et se lamentaient.

28. Mais Jésus, se tournant vers elles, leur dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez point sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants;

29. Car des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, les seins qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité!

30. Alors ils se mettront à dire aux montagnes: Tombez sur nous, et aux coteaux: Couvrez-nous.

31. Car si l'on fait ces choses au bois vert, que fera-t-on au bois sec?

32. Et on menait aussi deux malfaiteurs, pour les faire mourir avec lui.

33. Et quand ils furent arrivés au lieu appelé Calvaire (le Crâne), ils le crucifièrent là, et les malfaiteurs, l'un à droite, et l'autre à gauche.

34. Mais Jésus disait: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Puis se partageant ses vêtements, ils les tirèrent au sort.

35. Le peuple se tenait là et regardait. Et les principaux se moquaient avec le peuple, en disant: Il a sauvé les autres, qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ, l'élu de Dieu.

36. Les soldats aussi, en s'approchant pour lui présenter du vinaigre,

37. Se moquaient de lui, et disaient: Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même.

38. Et il y avait cette inscription au-dessus de sa tête, en grec, en latin et en hébreu: CELUI-CI EST LE ROI DES JUIFS.

39. L'un des malfaiteurs qui étaient pendus l'outrageait aussi, en disant: Si tu es le Christ, sauve-toi toi-même, et nous aussi.

40. Mais l'autre, le reprenant, lui dit: Ne crains-tu donc point Dieu, car tu es condamné au même supplice?

41. Et pour nous, c'est avec justice, car nous souffrons ce que nos ouvres méritent; mais celui-ci n'a fait aucun mal.

42. Et il disait à Jésus: Seigneur, souviens-toi de moi, quand tu seras entré dans ton règne.

43. Et Jésus lui dit: Je te le dis en vérité, tu seras aujourd'hui avec moi dans le paradis.

44. Il était environ la sixième heure, et il se fit des ténèbres sur toute la terre jusqu'à la neuvième heure.

45. Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu.

46. Et Jésus s'écriant d'une voix forte, dit: Mon Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et ayant dit cela, il expira.

47. Le centenier, voyant ce qui était arrivé, donna gloire à Dieu, en disant: Certainement cet homme était juste.

48. Et tout le peuple qui s'était assemblé à ce spectacle, voyant les choses qui étaient arrivées, s'en retournait en se frappant la poitrine.

49. Et tous ceux de sa connaissance, et les femmes qui l'avaient suivi depuis la Galilée, se tenaient loin, regardant ces choses.

50. Or un homme, appelé Joseph, qui était conseiller, homme de bien et juste;

51. Qui n'avait point consenti à leur dessein, ni à leurs actes; qui était d'Arimathée, ville de Judée, et qui attendait aussi le règne de Dieu,

52. Étant venu vers Pilate, lui demanda le corps de Jésus.

53. Et l'ayant descendu de la croix, il l'enveloppa d'un linceul, et le mit dans un sépulcre taillé dans le roc, où personne n'avait encore été mis.

54. C'était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer.

55. Et les femmes qui étaient venues de Galilée avec Jésus, ayant suivi Joseph, remarquèrent le sépulcre, et comment le corps de Jésus y fut placé.

56. Et s'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums, et elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi.

Significados: César, Judas.

Você está lendo Lucas na edição OSTERVALD, Ostervald, em Francês.
Este lívro compôe o Novo Testamento, tem 24 capítulos, e 1150 versículos.