Connect with us

Bíblia VIGOUROUX

Êxodo 32

1 Mais le peuple, voyant que Moïse différait longtemps à descendre de la montagne, s'assembla en s'élevant contre Aaron, et lui dit : Viens, fais-nous des dieux qui marchent devant nous ; car pour ce qui est de Moïse, cet homme qui nous a tirés de l'Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé.

2 Aaron leur répondit : Otez les pendants d'(or des) oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi.

3 (Et) Le peuple fit ce qu'Aaron lui avait commandé et lui apporta les pendants d'oreilles.

4 Aaron, les ayant pris, les jeta en fonte, et il en forma un veau. Alors les Israélites dirent : Voici tes dieux, ô Israël, qui t'ont tiré de l'Egypte.

5 Ce qu'Aaron ayant vu, il dressa un autel devant le veau, et il fit crier par un héraut : Demain sera la fête solennelle du Seigneur.

6 (Et) S'étant levés de grand matin, ils offrirent des holocaustes et des hosties pacifiques. Tout le peuple s'assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent ensuite pour jouer.

7 Alors le Seigneur parla à Moïse et lui dit : Va, descends ; car ton peuple, que tu as (re)tiré de l'Egypte, a péché.

8 Ils se sont bientôt retirés de la voie que tu leur avais montrée ; ils se sont fait un veau en fonte, ils l'ont adoré, et, lui immolant des victimes, ils ont dit : Ce sont là tes dieux, ô Israël, qui t'ont tiré de l'Egypte.

9 Le Seigneur dit encore à Moïse : Je vois que ce peuple a la tête dure (d'un cou roide, note).

10 Laisse-moi (faire), afin que la fureur de mon indignation s'allume contre eux et que je les extermine, et je te rendrai le chef d'un grand peuple.

11 Mais Moïse conjurait le Seigneur son Dieu, en disant : Seigneur, pourquoi votre fureur s'allume-t-elle contre votre peuple, que vous avez fait sortir de l'Egypte avec une grande force et une main puissante ?

12 Ne permettez pas, je vous prie, que les Egyptiens disent : Il les a tirés d'Egypte avec ruse pour les tuer sur les montagnes et pour les exterminer de la terre. Que votre colère s'apaise, et laissez-vous fléchir pour pardonner à l'iniquité de votre peuple.

13 Souvenez-vous d'Abraham, d'Isaac et d'Israël vos serviteurs, auxquels vous avez juré par vous-même en disant : Je multiplierai votre race (postérité) comme les étoiles du ciel, et je donnerai à votre postérité toute cette terre dont je vous ai parlé, et vous la posséderez pour jamais.

14 Alors le Seigneur s'apaisa, et il résolut de ne point faire à son peuple le mal qu'il lui voulait faire (avait dit).

15 Moïse revint donc de dessus la montagne, portant en sa main les deux tables du témoignage écrites des deux côtés,

16 qui étaient l'ouvrage du Seigneur ; et l'écriture qui était gravée sur ces tables était aussi de la main de Dieu.

17 Or Josué, entendant le tumulte et les cris du peuple, dit à Moïse : On entend dans le camp comme les cris de personnes qui combattent.

18 Moïse lui répondit : Ce n'est point là le cri de personnes qui s'exhortent au combat, ni les voix confuses d'hommes qui s'excitent à prendre la fuite ; mais j'entends la voix de personnes qui chantent.

19 Et s'étant approché du camp, il vit le veau et les danses. Alors il entra en une grande colère ; il jeta les tables qu'il tenait à la main et les brisa au pied de la montagne.

20 Et prenant le veau qu'ils avaient fait, il le mit dans le feu et le réduisit en poudre ; il jeta cette poudre dans l'eau et il la fit boire aux enfants d'Israël.

21 Moïse dit ensuite à Aaron : Que t'a fait ce peuple pour que tu attires sur lui un si grand péché ?

22 Il lui répondit : Que mon seigneur ne s'irrite point, car tu connais ce peuple, et tu sais combien il est porté au mal.

23 Ils m'ont dit : Fais-nous des dieux qui marchent devant nous ; car nous ne savons ce qui est arrivé à ce Moïse qui nous a tirés de l'Egypte.

24 Je leur ai dit : Qui d'entre vous a de l'or ? Ils l'ont apporté et me l'ont donné ; je l'ai jeté dans le feu, et ce veau en est sorti.

25 Moïse, voyant donc que le peuple était demeuré tout nu (car Aaron l'avait dépouillé par cette abomination honteuse (ignominie d'ordure) et l'avait mis tout nu au milieu de ses ennemis),

26 se mit à la porte du camp et dit : Si quelqu'un est au Seigneur, qu'il se joigne à moi. Et les enfants de Lévi s'étant tous assemblés autour de lui,

27 il leur dit : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d'Israël : Que chaque homme mette son épée à son côté. Passez et repassez au travers du camp d'une porte à l'autre, et que chacun tue son frère, son ami et ses proches (celui qui lui est le plus proche).

28 (Et) Les enfants (fils) de Lévi firent ce que Moïse avait ordonné, et il y eut environ vingt-trois mille hommes de tués en ce jour-là.

29 Alors Moïse leur dit : Vous avez chacun consacré vos mains au Seigneur en tuant votre fils et votre frère, afin que la (une) bénédiction (de Dieu) vous soit donnée.

30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : Vous avez commis un très grand péché. Je monterai vers le Seigneur pour voir si je pourrai le fléchir en quelque manière et obtenir le pardon de votre crime.

31 Et étant retourné vers le Seigneur, il lui dit : Ce peuple a commis un très grand péché, et ils se sont fait des dieux d'or ; mais je vous conjure de leur pardonner cette faute ;

32 ou, si vous ne le faites pas, effacez-moi de votre livre que vous avez écrit.

33 Le Seigneur lui répondit : J'effacerai de mon livre celui qui aura péché contre moi.

34 Mais pour toi, va et conduis ce peuple au lieu que je t'ai dit. Mon ange marchera devant toi, et au jour de la vengeance je visiterai (et punirai) ce péché qu'ils ont commis.

35 Le Seigneur frappa donc le peuple pour le crime relatif au veau qu'Aaron leur avait fait.

Continuar Lendo