Connect with us

Bíblia BO1877

Gênesis 38

1 Il arriva qu’en ce temps-là Juda descendit d’avec ses frères, et se retira vers un homme Hadullamite, nommé! Hira.

2 Et Juda y vit la fille d’un Cananéen, nommé Sçuah; et il la prit et vint vers elle.

3 Et elle conçut et enfanta un fils, et on le nomma Her.

4 Et elle conçut encore, et enfanta un fils, et elle le nomma Onan.

5 Elle enfanta encore un fils, et elle le nomma Sçéla. Et Juda était à Kézib, quand elle accoucha de celui-ci.

6 Et Juda fit épouser à Her, son premier-né, une fille nommée Tamar.

7 Mais Her, le premier-né de Juda, était méchant devant l’Eternel, et l’Eternel le fit mourir.

8 Alors Juda dit à Onan: Viens vers la femme de ton frère, et prends-la pour femme comme étant son beau – frère , et suscite des enfants à ton frère.

9 Mais Onan sachant que les enfants ne seraient pas à lui, se souillait toutes les fois qu’il venait vers la femme de son frère, qu’il ne donnât pas des enfants à son frère.

10 Et ce qu’il faisait déplut à l’Eternel; c’est pourquoi il le fit mourir.

11 Et Juda dit à Tamar sa belle-fille: Demeure veuve dans la maison de ton père, jusqu’à ce que Sçéla, mon fils, soit grand. Car Juda disait: Il faut prendre garde qu’il ne meure, aussi bien que ses frères. Ainsi Tamar s’en alla, et demeura dans la maison de son père.

12 Et après plusieurs jours, la fille de Sçuah, femme de Juda, mourut. Juda depuis s’étant consolé, monta vers les tondeurs de ses brebis à Timnath, avec Hira, Hadullamite, son intime ami.

13 Et quelqu’un fit savoir à Tamar ce qui se passait , et lui dit: Voici, ton beau-père monte à Timnath, pour tondre ses brebis.

14 Alors elle quitta ses habits de veuve, et se couvrit d’un voile, et s’en enveloppa, et s’assit dans un carrefour, qui était sur le chemin tirant à Timnath; parce qu’elle voyait que Sçéla était devenu grand, et qu’elle ne lui avait point été donnée pour femme.

15 Et quand Juda la vit, il s’imagina que c’était une prostituée; car elle avait couvert son visage.

16 Et il se détourna vers elle au chemin où elle était ; et il dit: Permets, je te prie, que je vienne vers toi; car il ne savait pas que ce fût sa belle-fille. Et elle répondit: Que me donneras-tu, afin que tu viennes vers moi?

17 Et il dit: Je t’enverrai un chevreau du troupeau. Et elle répondit: Ce sera donc à cette condition , que tu me donnes des gages, jusqu’à ce que tu m’envoies ce chevreau .

18 Et il dit: Quel gage est – ce que je te donnerai? Et elle répondit: Ton cachet , ton mouchoir et ton bâton, que tu as en ta main. Et il les lui donna, et il vint vers elle; et elle conçut de lui.

19 Ensuite elle se leva et s’en alla, et ayant quitté son voile, elle reprit ses habits de veuve.

20 Et Juda envoya un chevreau du troupeau par l’Hadullamite, son intime ami, afin qu’il reprît le gage qu’il avait donné à cette femme, mais il ne la trouva point.

21 Et il interrogea les hommes du lieu où elle avait été, disant: Où est cette femme de mauvaise vie qui était dans le carrefour sur le chemin? Et ils répondirent: Il n’y a point eu ici de femme débauchée.

22 Et il retourna à Juda, et lui dit: Je ne l’ai point trouvée, et même les gens du lieu m’ont dit: Il n’y a point eu ici de femme de mauvaise vie.

23 Et Juda dit: Qu’elle garde le gage , de peur que nous ne tombions dans le mépris. Voici, je lui ai envoyé ce chevreau; mais tu ne l’as point trouvée.

24 Or il arriva qu’environ trois mois après , on fit un rapport à Juda en disant: Tamar, ta belle-fille, est tombée dans la paillardise, et voici, elle est même enceinte. Et Juda dit: Faites-la sortir, et qu’elle soit brûlée.

25 Et comme on la faisait sortir, elle envoya dire à son beau-père: Je suis enceinte de l’homme auquel appartiennent ces choses. Elle dit aussi: Reconnais, je te prie, à qui est ce cachet, ce mouchoir, et ce bâton.

26 Alors Juda les ayant reconnus, dit: Elle est plus juste que moi: c’est parce que je ne l’ai point donnée à Sçéla mon fils. Et il ne la connut plus.

27 Et comme elle était sur le point d’accoucher, il parut qu’il y avait deux jumeaux dans son ventre;

28 Et dans le temps qu’elle enfantait l’un deux donna la main, et la sage-femme la prit, et y lia un fil d’écarlate, disant: Celui-ci sort le premier.

29 Mais cet enfant ayant retiré sa main, voici, son frère sortit. Et elle dit: Quelle brèche as-tu faite? La brèche soit sur toi. Et on le nomma Pharez.

30 Ensuite son frère sortit, qui avait sur la main le fil d’écarlate, et on le nomma Zara.

Continuar Lendo