Connect with us

Bíblia KJF

Jó 2

1 Il arriva de nouveau qu’un jour, les fils de Dieu vinrent se présenter devant le SEIGNEUR, et Satan vint aussi parmi eux, se présenter devant le SEIGNEUR. #

2 Et le SEIGNEUR dit à Satan: D’où viens-tu? Et Satan répondit au SEIGNEUR, et dit: De courir çà et là, sur la terre et de m’y promener de long en large.

3 Et le SEIGNEUR dit à Satan: As-tu considéré mon serviteur Job, qui n’a pas d’égal sur la terre, un homme parfait et droit, qui craint Dieu, et [qui] renonce au mal? qui même retient encore son intégrité, quoique tu m’aies incité contre lui pour le détruire sans sujet.

4 Et Satan répondit au SEIGNEUR et dit: Peau pour peau, oui, tout ce qu’un homme possède, il le donnera pour sa vie.

5 Mais étends maintenant ta main, et touche à ses os et à sa chair; et il te maudira à ta figure.

6 Et le SEIGNEUR dit à Satan: Voici, il est en ta main; mais épargne sa vie.

7 Alors Satan sortit de la présence du SEIGNEUR; et il frappa Job de pustules douloureuses, depuis la plante de son pied jusqu’au sommet sa tête.

8 Et il prit un tesson pour se gratter, et il était assis dans les cendres.

9 Et sa femme lui dit: Persévéreras-tu encore dans ton intégrité? Maudis Dieu, et meurs.

10 Mais il lui dit: Tu parles comme les femmes insensées parlent. Quoi? recevrions-nous le bien de la main de Dieu, et nous ne recevrions pas le mal? En tout cela, Job ne pécha pas par ses lèvres.

11 Et lorsque trois amis de Job apprirent tout ce mal qui lui était arrivé, ils arrivèrent chacun de son propre lieu, Eliphaz, le Temanite, Bildad, le Shuhite, Zophar, le Naamatite; car ils s’étaient donné rendez-vous pour venir ensemble mener deuil avec lui et le consoler.

12 Et quand ils levèrent les yeux de loin, ils ne le reconnurent pas; ils élevèrent leur voix et pleurèrent; et ils déchirèrent chacun son manteau, et ils répandirent de la poussière sur leurs têtes [en la jetant] vers le ciel.

13 Ainsi ils s’assirent par terre avec lui, sept jours et sept nuits, et nul ne lui dit un mot, car ils voyaient que sa douleur était très grande.

Continuar Lendo